Affaire Bocar Samba Dièye – CBAO : les mises en gardes des partisans de Abdoul Mbaye

Le parti ACT avertit : « toute personne qui citera Abdoul Mbaye dans cette affaire sans preuves, répondra devant la justice »

Le contentieux opposant le célèbre importateur de riz Bocar Samba Dièye et la  CBAO est loin de connaître son épilogue malgré la décision de justice rendue en faveur de la banque. En conférence de presse, ce samedi, le parti ACT milite pour l’organisation d’un débat contradictoire entre les différentes parties concernées. Cité dans cette affaire, l’ancien premier ministre Abdoul Mbaye souhaite l’éclatement de la vérité.

Les partisans de l’ancien Premier Ministre devenu opposant au régime en place avertissent : « toute personne qui citera Abdoul Mbaye dans cette affaire sans preuves, répondra devant la justice ». Ils estiment que l’affaire a été déjà tranchée.

Les responsables de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) déplorent le fait que ce dossier soit aujourd’hui ramené sur la place publique. “Des gens profitent du malheur de Bocar Samba Dièye pour une rampe de lancement de leur carrière. Ils essaient de salir des hommes intègres comme Abdoul Mbaye. Ce dossier est une affaire Bocar Samba Dièye et CBAO” a déclaré Abdoulaye Kanté.

En effet, la CBAO accuse Bocar Samba Dièye de n’avoir pas honoré une créance de 6 milliards de francs Cfa. La banque a saisi trois de ses maisons qui ont été mises en vente. C’est ce que dénonce urbi et orbi le commerçant, importateur de riz. Dans ce dossier le nom de Abdoul Mbaye revient souvent puisqu’il était le directeur général de la CBAO à l’époque.

A en croire le coordonnateur des cadres du parti ACT, “Bocar Samba Dièye n’a jamais porté plainte contre Abdoul Mbaye mais plutôt contre la CBAO’. L’ancien premier ministre n’est pas son adversaire, le célèbre commerçant a été abusé. Il déplore aujourd’hui un glissement de ce dossier professionnel dans le milieu politique pour atteindre Abdoul Mbaye qui est dans l’opposition.

Ainsi, les membres de la cellule de communication du parti d’Abdoul Mbaye se veulent claire « à partir d’aujourd’hui, toute personne qui citera le président Abdoul Mbaye dans cette affaire sans preuves, répondra devant la justice », ont-ils averti.

En ordre de bataille, les camarades de parti de l’ancien premier ministre se disent prêts à en découdre avec les détracteurs de leur leader.

Abdoul Baba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.