HomeÀ la uneAïda Mbodji : « Je ne suis pas d’accord qu’on arrête Khalifa Sall… »

Aïda Mbodji : « Je ne suis pas d’accord qu’on arrête Khalifa Sall… »

aida-mbodji-au-magal-de-touba-2016

La présidente du groupe parlementaire Libéraux et Démocrates, Aïda Mbodji, est persuadée que les déboires judiciaires de certains opposants sont «une chasse aux sorcières qui ne dit pas son nom», «une occasion pour le régime d’éliminer des adversaires politiques en perspectives des futures élections». 

S’arrêtant sur l’affaire de la gestion de la Caisse d’avance de la Ville, qui vaut au maire de Dakar des convocations à la Dic, l’ex-maire de Bambey estime qu’il y avait mieux à faire que d’actionner la machine judiciaire.

«Je ne suis pas d’accord qu’on arrête Khalifa Sall, a-t-elle fait savoir en marge d’une tournée à Touba, lundi dernier. À la place des poursuites, il (le Président Macky Sall) peut prendre un décret et supprimer la caisse d’avance, s’il estime qu’il y a une nébuleuse qui l’entoure. Mais cette volonté d’affaire des adversaires politique ne passera pas.», des propos rapportés par Vox POPuli

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Elhadj Diouf cogne A
Guerre larvée entre