La Société africaine de raffinage va redémarrer ses activités

La Société africaine de raffinage (SAR) va redémarrer ses activités au courant du mois de mai prochain après plus de quatre mois d’arrêt, a assuré, jeudi, la ministre en charge du Pétrole et des Energies, Sophie Gladima.

’’La Société africaine de raffinage (SAR) va reprendre ses activités à la mi-mai. Il y a déjà les phases test. Les pipelines fonctionnent comme les conduits d’eaux. Quand elles sont à l’arrêt, on ne peut pas venir et reprendre avec force, il faut y aller doucement’’, a-t-elle expliqué, des propos rapportés par l’Aps.

La ministre s’exprimait au siège de la société Sen Stock, qui a été la deuxième étape d’une tournée qu’elle a effectuée jeudi. Auparavant, elle s’était rendue au terminal pétrolier du Port autonome de Dakar où deux navires étaient en train de décharger du gasoil et de l’essence.

Mme Gladima a insisté sur le fait qu’une grande quantité d’hydrocarbures subitement injectée sur les pipelines pouvaient entrainer de dégâts sur les pompes de la SAR. ’’Du point de vue technique, il y a des temps pour faire les phases test et de savoir si les réglages ont été faits correctement’’, a-t-elle avancé.

’’Une fois que tout ce travail est fait, les activités pourront reprendre en mi-mai. En dehors de ce cela, les gens vont nous accompagner le temps que tout cela soit réglé et que la SAR reprenne sa vitesse de croisière’’, a souligné Mme Gladima.

Nombre de Vues | 990 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.