La lauréate du concours national de récital du Coran, Sokhna Khady Drame perd sa maîtresse coranique

- Publicité -

Réveil brutal au ‘’Dara Ibnata Imrane’’ de Louga plongé dans la consternation suite au décès de Sokhna Ndèye Mbayang Cissé, appelée affectueusement par ses disciples TATA. Elle était la fondatrice de ce temple du savoir spirituel dont l’une des pensionnaires, Sokhna Khady Dramé, a remporté l’édition 2019 du concours nationale de récital du Coran. Selon nos confrères de Lougawebmedia, son décès a été constaté par son époux Serigne Mbargou CISSE en même temps que les apprenants qui avaient l’habitude de se lever à l’aube pour sacrifier à la prière du ‘’Fajar’’.
“C’est Madame Ndèye Mbayang Cissé qui se chargeait de réveiller les apprenantes à l’heure indiquée. Devant son silence étonnant, on est entré dans sa chambre et on l’a trouvée morte dans son lit”, rapportent des proches parents.

L’inhumation de la Dame était prévue dans l’après-midi de ce mardi 03 décembre 2019 au cimetière ‘’Ridatoul Janna’’ ex ‘’Toll Péro’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.