HomeÉconomieFaciliter l’accès aux financements des PME l’OQSF montre la voie

Faciliter l’accès aux financements des PME l’OQSF montre la voie

Chambres de Commerce et d’Industrie de Dakar2

La Chambre des Commerces d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) a abrité ce jeudi 13 avril la Réunion Publique d’Information sur  « La contribution de l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF) à la Facilitation de l’accès aux Financements des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

 Les contraintes de la mondialisation exigent la recherche permanente de la compétitivité à nos entreprises. Ce qui ne peut être possible qu’à travers une bonne santé financière ainsi que de grandes innovations pour rendre les PME plus fortes.

Présidé par le représentant du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, c’est le Directeur de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Dakar qui s’est d’abord réjouit de l’organisation de cet atelier d’information et de sensibilisation qui selon lui « Permettra aux PME d’être mieux informées par rapport aux risques et opportunités en matières financières ».

Faire des choix raisonnés en toute connaissance de cause et améliorer leur connaissance des produits, concepts et risques financiers

Savoir où trouver une assistance financière ; mais aussi de prendre des initiatives efficaces pour améliorer leur bien-être financier entre autres sont les points forts des échanges. Appelant chaque acteur à jouer pleinement sa partition, Dr Daouda Thiam a incité tous les opérateurs économiques à s’approprier des outils et modules qui seront vulgarisés afin de jouir d’une bonne crédibilité auprès des institutions de crédits, car cette  synergie d’actions permettra indubitablement à relever les défis du développement pour un Sénégal émergent.»

Pour le représentant du ministre de l’économie des finances et du plan, M. Oumar Diallo (Directeur de la Monna et du Crédit), dans le contexte actuel de mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent (PSE) dont les orientations stratégiques visent  à donner plus d’éclat au Sénégal dans le classement du Doing Business à travers l’instauration d’un climat des affaires plus attractif, il est nécessaire de renforcer l’accompagnement des PME qui représentent 90% du tissu économique du pays avec également une contribution au PIB qui tourne autour de 33%, ce qui a abouti à la mise en place de nouveaux leviers de financements parmi lesquels la Banque Nationale pour le Développement (BNDE), et les lignes de garantie et crédit telles que les Fonds de Garantie des Investissements Prioritaires (FONGIP) et le Fonds Souverain d’investissement Stratégiques (FONSIS), ce qui traduit très clairement la volonté de l’Etat à favoriser un accès plus faciles des PME au financement de leurs activités.

Monsieur Habib Ndao, Directeur Général de l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers, Quant à lui a remercié les différents participants ainsi que les chefs d’entreprises et autres représentants des institutions financières et banques pour leur accompagnement dans ce processus qui permettra de réfléchir sur la problématique de l’accès au financement des PME qui demeure encore faible dans notre pays soit 36% (fin 2015). Un taux qui est encore loin des pays tels que le Maroc, la Tunisie ou l’Afrique du Sud malgré leur apport de plus 300 000 000 FCFA. Il a aussi souligné que dans le cadre de renforcement des capacités, 1161 PME ont bénéficié des modules et outils sur la facilitation aux financements des PME en 34 sessions.

Tiemoko B BOUARE – laviesenegalaise.com

 

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Football : Cristiano
Football : L'Espagno