Application laviesenegalaise.com
HomeCommuniqué de PresseBenno Bokk Yaakaar apporte la réplique à l’ancien Président, Abdoulaye Wade

Benno Bokk Yaakaar apporte la réplique à l’ancien Président, Abdoulaye Wade

Pape Mahawa Diouf

Benno Bokk Yaakaar apporte la réplique à l’ancien Président, Abdoulaye Wade


La Déclaration de la coalition Wattu Sénégal est d’abord marquée par le sceau de l’incohérence. Puisque,celle-ci revendique sa victoire avec grandiloquence partout où elle a gagné,et crie au vol là où elle a été sèchement battue.Cela n’honore pas notre démocratie.

La deuxième incohérence tout aussi flagrante est que l’oppositiona déjà donné, dans un passé récent, une explication à sa défaite par sa désunion.

Ensuite, nous précisons ici avec force que les déclarations de la coalition Wattu sont loins des faits.  En effet, sur l’étendue du territoire national, et dans 39 pays le scrutins’est globalement bien déroulé.Là où il y a  du retard,  le vote s’est prolongé au delà de 18H 00. Il est donc inadmissible de jeter l’anathème sur l’administration pour masquer son propre échec.

Exceptionnellement à Touba, et en raison des intempéries le vote n’a pas pu se déroulerdans les conditions habituelles. Il est à noter également que 147bureaux de vote ont été saccagés par des nervis de wattu sénégal.

Enfin, la page des élections législatives est dépassée et les écarts constatés dans les urnes confortent la réalité du terrain depuis les législatives de 2012, les locales de 2014 et le référendum de 2017.

Il est donc fallacieuxd’entretenirla confusion pour tirer des conclusions sur la popularité de son excellence le Président Macky SALL.

En effet  l’élection présidentielle et celles législatives ne sont pas de même nature. Pour rappel,  en 2001 le score du PDS et de ses alliés au élections législatives était de moins de 49%.

Pour conclure selon tous les observateurs sérieux dans le pays comme à l’international, la fiabilité de ce scrutin ne souffre d’aucune ambiguïté.

Il faut certes avoir toujours le triomphe modeste.Il est tout aussi important de savoir perdre dans la dignité. Le peuple a voté, il a choisi le camp du progrès et de la marche inexorable du Sénégal vers l’émergence,contre celui de la destruction et de la stagnation.

LACELLULE COMMUNICATION BBY,

LE COORDONATEUR , PAPE MAHAWA DIOUF

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Pour faire face à