HomeAfriqueLe Ghanéen aux 100 enfants en veut encore

Le Ghanéen aux 100 enfants en veut encore


Ce 11 juillet est consacré journée mondiale de la population. Un Ghanéen a 100 raisons de marquer sa contribution.

Kofi Asilenu, 80 ans, est père de cent (100) enfants de 12 mères différentes.

Il vit avec sa famille dans un village de 600 habitants appelé Amankrom, à 45 minutes de la capitale, Accra.

M. Asilenu dit avoir voulu une grande famille parce qu’il est fils unique.

« Je n’ai ni frère ni oncle, c’est pourquoi j’ai décidé de faire beaucoup d’enfants afin qu’ils m’offrent des funérailles honorables quand je mourrai. Dans mon village natal, dès que vous avez un enfant vous devenez important. Voilà pourquoi j’ai voulu en avoir plusieurs ».

Cette famille nombreuse est, cependant, devenue très difficile à supporter. Le vieil homme souligne qu’il fut riche financièrement, mais, ses ressources se sont épuisées au fur et à mesure, à cause des charges familiales. Toutefois, il admet qu’aujourd’hui, il bénéficie du soutien financier de ses enfants.

Kofi Asilenu a toujours l’air solide physiquement. Il affirme qu’il veut avoir plus enfants.

Il y a trois ans, il a failli épouser par erreur une de ses filles. Embarrassé, M. Asilenu a été contraint de lui présenter des excuses, prétextant qu’il avait des problèmes de vue et qu’il n’avait pas reconnu sa fille.

L’incident a fortement amusé ses épouses

« Quand j’ai accepté d’épouser mon mari et qu’il a ensuite décider d’épouser d’autres femmes, je n’avais aucune objection. Il était capable de nous prendre en charge et de payer la scolarité des enfants et leurs soins médicaux. Il n’y avait pas de problème », a expliqué Nayome Asilenu, l’une des femmes.

La polygamie a eu la côte par le passé au Ghana. Un homme qui avait plusieurs enfants était considéré comme bien portant. Mais cette période est révolue, les femmes ayant repris le contrôle de leurs corps et des naissances, après de multiples campagnes de sensibilisation sur la scène nationale.

  •     BBC/Afrique
Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Emmanuel Macron esti
Georges Soros l’Af