Ageroute_Seneweb_1000x250px

Les sérères indignés de la «Mauvaise traduction» du projet de réforme constitutionnelle dans leur langue

La façon dont les 15 points de la réforme constitutionnelle ont été traduits en langue sérère indigne au plus haut point l’Association des chercheurs et écrivains de la culture sérère (Acecs) qui l’a fait savoir hier dans un entretien avec la presse renseigne Le Quotidien. «La traduction qui a été faite des 15 points de la réforme constitutionnelle en langue sérère est truffée de fautes. Ce sérère est peut-être venu d’Afrique du Sud ou de je ne sais quel autre pays.

Mais en tout cas, il n’est ni celui du Sine, du Saloum, du Baol, du Djegème, encore moins celui parlé dans la région de Thiès comme le palor, le ndut, le none entre autres», a déploré selon le journal le président de ladite association, Djiby Ndiaye. Lequel estime du reste que cela constitue un manque de considération à l’endroit de la langue sérère. Selon lui, la direction de l’Alphabétisation et des langues nationales, auteur de la traduction, aurait dû s’attacher les services de gens comme Pr Souleymane Faye, Amath Ndiaye, Waly Bandia et autres pour avoir une traduction de qualité.

Nombre de Vues | 410 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.