Paris : Aissata Tall Sall en meeting aux Mureaux, « Le PS n’est pas une aspirine à dissoudre dans un verre de l’Apr »

Depuis le référendum du mois de mars dernier aucune activité politique n’est organisée dans l’Hexagone. Me Aissata Tall Sall a profité de la somnolence politique de l’Apr pour faire une tournée européenne. Après la rencontre réussie à Liège en Belgique dans la soirée du vendredi 08 avril, c’est la ville des Mureaux qui a pris le relais en accueillant la Mairesse de Podor. La salle où elle avait tenu une rencontre pendant le second tour aux présidentielles de 2012, était trop petite pour contenir les sympathisants venus nombreux assister à la rencontre.

Alassane Sall Dit Dembel, initiateur de l’évènement a interpellé l’ancienne porte-parole du Ps sur la problématique des langues nationales au Sénégal. Selon lui, une grande démocratie ce n’est pas changer  de Président à chaque élection mais plutôt avoir une considération pour les populations. Quant à Doro Sy, il a demandé aux Sénégalais d’élire une femme comme Présidente de la République puisque de Senghor à Macky Sall aucun des 4 présidents n’a pu sortir le Sénégal de la misère, il est temps de changer de genre.

D’après Aissata Tall Sall, l’expérience vécue à travers le parti socialiste montre maintenant que ce n’est pas drainer les foules ou dilapider l’argent qui fait gagner les élections au Sénégal mais plutôt avoir  la confiance et le respect de la parole donnée et dans ce cas de figure les sénégalais sont matures.Dans son intervention, Me Tall promet de sillonner partout où se trouve les sénégalais pour recueillir leurs doléances afin de bien préparer les prochaines élections électorales. Répondant  à la question  de  Moussa Dièmé du mouvement pour la candidature de Khalif Sall, qui se dit des difficultés que traverse le Ps actuellement avec le compagnonnage sans fin avec l’Apr,  Aissata Tall Sall admet que le Parti socialiste ne sera plus un comprimé aspirine à dissoudre dans le verre de Macky Sall. Quel que soit la situation le Ps aura son candidat en 2019.

Dans les différentes interventions, les problèmes cruciaux ont été abordés tels que la sécurité sociale, la carte séjour des retraités la banque des immigrés….L’opposition a fait le déplacement d’ailleurs l’intervention de Sidy Fall du Patron du Front Patriotique pour la Défense de la République (FPDR) a failli gâcher la soirée. Quand Monsieur Fall a taxé Macky Sall du  prophète de wakh-wakheet, une cohorte des jeunes filles de la section Apr des Mureaux  a hué fortement le coordonnateur de FPDR, il a fallu l’intervention de Abass Diallo de l’Apr pour calmer les jeunes.

 204 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.