Campagne de production rizicole de la saison sèche : Plus de 238.000 tonnes attendues à Dagana

Toutes les conditions sont réunies dans le delta et la vallée du fleuve Sénégal pour atteindre les objectifs du Programme national d’autosuffisance en riz, a déclaré, hier, Daouda Gaye, président de l’Association des producteurs privés du département de Dagana.Champs rizière agricole Dagana

M. Gaye annonce une production de plus de 238.000 tonnes de riz paddy sur une superficie emblavée de 34.000 hectares dans le département de Dagana pour la campagne de production rizicole de la saison sèche chaude 2016. Les opérations de semis ont démarré depuis le 4 février dernier.

Si le calendrier cultural et les itinéraires techniques sont bien respectés, les producteurs du département de Dagana pourraient également envisager d’emblaver plus de 20.000 hectares pour la campagne hivernale.

Cela fera, pour cette année, un total d’emblavure de 58.000 hectares en riz dans le département de Dagana. «Contrairement à ce qu’on raconte, les producteurs ont bel et bien semé du riz et espèrent produire, dans la saison sèche chaude, une grande quantité de paddy dans le département de Dagana », a déclaré Daouda Gaye. M. Gaye qui cultive du riz depuis 1972 à Diawar, soutient qu’un record d’emblavure en riz a été enregistré cette année dans le département de Dagana pour cette saison sèche chaude 2016.

« Nous passons le plus clair de notre temps dans nos champs, un producteur qui n’exploite pas plus de 100 hectares ne doit pas parler au nom des autres producteurs », a-til affirmé. Daouda Gaye souligne qu’il y a de grands producteurs de riz dans le delta parmi lesquels il a cité Ndiawar Diop de Mboundom (Union de Mboundom) qui exploite plus 3.200 hectares, Iba Sall de Couba Nor Thiam, qui produit du paddy sur une superficie de plus de 2.000 hectares, Cheikh Diallo de Thiagar, qui emblave 2.000 hectares, Amadou Gnama Bâ de Nadiel, Modou Lô de ross-Béthio et les enfants de Serigne Moustapha Bassirou, Ousseynou Ndiaye, un grand multiplicateur de semences et producteur de riz, Oumar Bouya Niang de Mbagam, Korka Diaw, grande productrice et transformatrice de riz à Richard-Toll, etc.

M. Gaye a salué les efforts du gouvernement. Il s’est réjoui des dispositions prises pour la campagne de contre-saison chaude 2016 dans le delta et la vallée du fleuve Sénégal. Il a souligné que la Cncas, la Bnde, Loc Afrique et autres institutions financières ont mis en place, à temps, des crédits importants pour cette campagne de production rizicole de la contre-saison. La Cncas, à elle seule, a injecté 6,5 milliards de FCfa dans la vallée.

Daouda Gaye a invité l’Etat à renforcer le fonds de commercialisation agricole (actuellement la quasi-totalité de la production rizicole de la vallée, est vendue), à mettre en place un dispositif important pour faire face à une éventuelle pression aviaire, à renforcer les moissonneuses- batteuses, les magasins de stockage, le matériel d’offsetage, les batteuses fixes, les capacités de production des rizeries, etc. Mbagnick Kharachi DIAGNE.

Le Soleil

Nombre de Vues | 436 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.