Ageroute_Seneweb_1000x250px

Mboumba: Festival A Sahel Ouvert ( 26 – 28 février ), l’artiste malien Salif Keita attendu !

festi mboumbaLa commune de Mboumba, une localité du Nord du Sénégal, située dans le département de Podor et la région de Saint-Louis, qui doit accueillir la troisiéme édition du festival biennal « à Sahel ouvert », va changer de décors le temps d’un week-end. La vie des populations de cette localité, qui se trouve à proximité du fleuve Sénégal et du marigot Doué, commence à l’être . En effet, tout le monde ici s’affaire à la bonne marche du festival. Hommes, femmes, enfants, bref tout le monde, s’y mettent sous la chaleur tapante du soleil. L’heure est à la préparation. Mboumba va vibrer au rhytme de la culture du 26 au 28 février 2016 à travers  la 3 édition du Festival A Sahel Ouvert. Fort du succès des deux premières éditions en 2010 et 2013, l’association GLOBE entreprend une démarche de pérennisation, et renouvelle en 2016 son festival de musique, théâtre, danse et cinéma à Mboumba, dans la région du Fouta, au Sénégal.Salif Keita

Ce projet est né en 2010 de la volonté d’artistes sénégalais et français de rendre la culture plus accessible aux populations rurales, en y associant des ONG spécialisées dans le développement, l’éducation, l’environnement, la sociologie et la santé. Il compte avant tout sur l’implication locale puisque toute la chaîne de compétence administrative et logistique est constituée de natifs de Mboumba. La prochaine édition mettra à l’honneur la condition de la femme et la jeunesse, les 2 forces vives de l’Afrique.

Le FESTIVAL A SAHEL OUVERT, qui a accueilli 30 000 spectateurs en 2013 et en attend le double en février 2016 trouve son originalité dans sa ligne artistique, qui crée un lien entre les modes traditionnels d’expressions et la présentation de spectacles professionnels d’aujourd’hui, venant de tous les horizons. Les spectacles de danses traditionnelles, les conteurs et chanteurs amateurs partagent la scène avec les plus grands artistes africains : en 2010, l’édition se voulait d’identité peule et eut pour parrain le prestigieux Baaba Maal. En 2013, c’est tout le Sénégal qui s’est rassemblé pour applaudir Youssou Ndour, Ismal Lo et plus d’une centaine d’artistes. En février 2016, le Sahel est mis à l’honneur, avec des artistes venus du Mali, de la Mauritanie, du Nigéria et toujours du Sénégal : Salif Keita chantera pour la première fois de sa carrière dans cette partie reculée du Sénégal et défend la démarche du FESTIVAL A SAHEL OUVERT par sa seule présence.

L’art est un haut-parleur puissant qui, en faisant dialoguer les civilisations entre elles, peut créer des dynamiques de développement et offrir une alternative à l’exil…

Cette année, le FESTIVAL A SAHEL OUVERT est aussi partenaire de la première caravane interculturelle, organisée par l’association Dialogue interculturel. De Paris à Mboumba, cette caravane composée entre autre d’un anthropologue, d’une réalisatrice, d’infirmières et d’artistes se veut témoin des rencontres et des débats avec les populations locales qu’elle rencontrera sur son chemin. Un programme éducatif en collaboration avec 7 écoles des différents pays sera mené, ainsi qu’une étude sociologique sur le thème de la femme.  Dans une démarche unique en Afrique, le FESTIVAL A SAHEL OUVERT a la volonté de créer les conditions d’une Afrique flamboyante artistiquement, à partir de Mboumba et en relation avec tous.

En 2013, les organisateurs avaient pu décrocher le leader du super étoile, et ministre de la culture d’alors Youssou Ndour pour cette année on annonce la venue de l’artiste malien Salif Keita.

Nombre de Vues | 410 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.