Face à la pression populaire, la police retire son dispositif autour de Walfadjri : Sidy Lamine n’a pas cédé

La police n’était plus visible aux alentours du siège du groupe Walfadjri à 17h. Dès les premières heures de l’arrivée des forces de police devant les locaux du groupe de presse, des centaines de Sénégalais sont sortis pour manifester leur solidarité à Sidy Lamine Niasse et la foule enflait au fur et à mesure que la nouvelle d’une «fermeture» de Walf se propageait.

A 17 heures ils étaient des milliers à s’entasser devant les locaux du groupe pour s’opposer à un probable assaut de la police. Face à cette forte mobilisation, les autorités de la police ont changé de fusil d’épaule et ont ordonné le retrait de leurs hommes. Une manière de reculer pour mieux sauter ou une battue en retraite en règle s’interroge leral?

Nombre de Vues | 312 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.