Explosion d’une pirogue de migrants Sénégalais faisant plusieurs morts : la réaction du président Macky Sall

Une pirogue de migrants SénégalaisDrame en mer! Les Départs en masse de pirogues vers l’Europe inquiètes les parents et les autorités. Toutes les embarcations n’arrivent pas à destination et cette semaine, la nouvelle de l’explosion de l’une d’elles en pleine mer a fait plusieurs morts. Le bilan est lourd.  C’est l’émoi et la consternation.

Le Président Macky Sall a réagi suite à l’explosion samedi matin d’une pirogue de clandestins en partance pour Espagne. Les faits se sont passés à hauteur du quartier Pikine à Saint-Louis.

“C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai appris l’explosion, en haute mer, du moteur d’une pirogue qui transportait de jeunes compatriotes. Un drame qui a causé la perte de plus d’une dizaine de jeunes”.

Le Chef de l’État a ainsi présenter ses condoléances. “En cette douloureuse circonstance, je présente, au nom de la Nation et au mien propre, mes condoléances émues aux familles éplorées”. Dans sa réaction, Macky Sall a annoncé que “toutes les dispositions seront prises par le Gouvernement pour les aider à surmonter cette dure épreuve”.

Nos confrères de Dakaractu évoquent un mystère autour du nombre exact de victimes, seule une cinquantaine de personnes repêchées sur les 200 membres de l’équipage.

Plus d’une vingtaine de jeunes Saint-Louisiens habitants principalement au quartier Pikine seraient morts dans cet accident maritime. Mais pour le moment seul sept (7) corps sans vie originaires de Saint-Louis seraient déjà identifiés, a fait savoir le site.

Selon certaines informations, la pirogue contenait 200 personnes mais après l’accident, seule une cinquantaine ont été repêchées par la vedette Anambé et le patrouilleur Ferlo de la marine nationale sénégalaise.

D’autres pirogues présentes sur les lieux ont également récupéré et transporté à terre des rescapés, renseigne également la DIRPA, qui précise que « leur nombre n’est pas encore connu ».

Selon les premiers éléments de l’enquête, le bilan macabre pourrait monter jusqu’à 150 morts. Même si, les quotidiens du jour rapportent seulement une vingtaine de corps  récupérés.

La pirogue est partie de Gambie, la nuit du vendredi dernier, vers les coups de 3 heures du matin.

Cinq convoyeurs des deux embarcations ont été arrêtés.

Les migrants rescapés seront bientôt libérés puisque la loi ne prévoit aucune charge contre eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.