Tristesse : Mbour et Saint-Louis ont reçu leurs corps, 8 femmes enceintes pleurent la mort en mer de leurs époux

« Rien que la semaine dernière, nous avons rapatrié, après cinq vols, 256 compatriotes ainsi que trois corps. Leur pirogues avaient échoué dans la même zone. L’État a pris en charge le transport des corps jusqu’à leurs familles à Saint-Louis (2) et à Mbour (1) », annonce Amadou François Gaye, Directeur général des sénégalais de l’extérieur, contacté par ”Libération”.
A Saint-Louis, certaines victimes de l’émigration irrégulière ont laissé derrière elles des femmes enceintes et des petits-enfants, devenus orphelins de père.

Cheikh Ahmadou Bamba Fall, président du « Village des migrants », en rendant visite à certaines de ces familles, a appris que 8 épouses en état de grossesse sont dans le désarroi. « Nous avons eu à rencontrer certaines familles des victimes à Saint-Louis. Au nombre de 16 et 10, elles ont laissé des femmes et des enfants. Parmi ces femmes, 8 sont enceintes. Lorsque nous sommes arrivés, les familles ne pouvaient plus retenir leurs larmes. A Pikine (Saint-Louis) tous les disparus étaient des soutiens de famille, ils étaient également une bande d’amis », raconte le président du « Village des migrants ».



Abou Kane Dia – laviesenegalaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.