Le Fouta toujours fidèle à Macky Sall

Matam reste le «titre foncier» de Macky Sall. En effet, sur les 10 communes du départements aucune n’est tombée dans l’escarcelle de l’opposition radicale.

Tous les maires sortants qui sont de Benno Bokk Yaakaar sont réélus à l’exception de trois à savoir, l’édile de Ogo Amadou Abou Diallo, le maire de Nguidjilogne Sada Ndiaye et Youssouf Dia, maire de Thilogne. Ces communes ont été gagnées par des candidats investis sur des listes parallèles, mais militants de l’Apr. 

À Matam, le maire sortant, Mamadou Mory Diaw rempile pour un troisième mandat. Il a battu ses adversaires, le directeur commercial de la Rts, Dickel Nguébane, Souleymane Barka Ba dit Jules Ba et le jeune Barka Cissé. 

À Ourossogui, l’agent judiciaire de l’Etat, candidat à sa propre succession, Moussa Bocar Thiam conserve son fauteuil. L’ancien Maire Samba Ciré Dia n’a pas réussi la prouesse de revenir aux affaires. 

De même qu’à Nabadji Civol, l’une des plus grandes commune du département de Matam, le maire sortant, Abdoulaye Sally Sall s’impose devant le journaliste Thierno Ahmadou Sy et le cadre de la Senelec, Djiby Dieng entre autres. Dans cette commune où est originaire le chef de l’Etat, Macky Sall, sa coalition Benno Bokk Yaakaar reste au manette, même si c’était serré, selon nos sources. 
Toujours dans le département de Matam, à Bokidiawé, Kalidou Wagué rafle la mise devant le Directeur général du Bos, El Ousseyni Kane qui a récolté quelques 2800 voix. Dans la commune de Dabia, l’ancien ministre, Yaya Abdoul Kane, actuel directeur général de l’AGPBE reconduit.  Farba Ngom reste seul maître du jeu dans sa commune Agnam Civol.  À podor également, Bby remporte largement le scrutin. 

Toutefois, la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar n’a pas eu de bons résultats à Kanel, où c’est plutôt Bunt Bi qui arrive en tête, devant le maire sortant Haymout Daff. 

Nombre de Vues | 3,898 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.