Khalifa Sall se confie : “J’ai beaucoup souffert…”

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, entend bien étudier les résultats du référendum et en tirer des leçons, dit-il, dans l’émission “Sen Jotaay” de la Sen Tv. “Il faut tirer les leçons de chaque scrutin et il en sera de même pour le référendum”, laisse-t-il entendre.Khalifa Sall

Selon lui, “le premier gagnant de ce référendum, c’est l’abstention”. “Tous les hommes politiques doivent l’analyser, décrypter le message, se poser les bonnes questions”, recommande-t-il.

En tout cas, rappelle-t-il, il a appelé à voter “Non”, “pour défendre des valeurs”. “C’est ce que nous avons partagé avec nos concitoyens durant la campagne”, dit-il. Selon lui, “le Parti socialiste est un parti de débat. Une coalition ne doit pas empêcher un parti d’avoir une vision et une position”.

Parlant des évènements survenus dernièrement lors du Bureau politique, Khalifa Sall avoue : «J’ai beaucoup souffert qu’on ait pensé que j’étais derrière ce qui s’est passé lors du Bureau politique du Parti socialiste. Personne ne peut cautionner ce qui s’est passé», affirme-t-il. Il tient, toutefois, à réaffirmer sa légitimité au sein de sa formation politique. “A part Mamadou Faye, je suis le plus ancien du bureau politique du parti socialiste. J’y suis depuis 1984”, rappelle-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.