Ageroute_Seneweb_1000x250px

Forum sur l’Administration : Le Président donne des leçons de retard

Après avoir appelé les fonctionnaires samedi à cultiver l’assiduité, la ponctualité et la rigueur, le président de la République a ramé à contre-courant de ces principes dimanche lors de la cérémonie de clôture du Forum de l’Administration. Appelé à présider la rencontre à 9 heures, Macky Sall est arrivé à…13 heures.Macky Sall 2

La ponctualité, l’assiduité, la rigueur… En appelant samedi à Diamniadio lors de l’ouverture du Forum sur l’Administration les fonctionnaires sénégalais à cultiver ces vertus, le président de la République ne savait pas qu’il serait le premier à ne pas les appliquer en accusant un énorme retard. Il est 9 heures. La salle-plénière du Centre international de conférence Abdou Diouf est prête à accueillir la cérémonie de clôture du Forum national de l’Administration. Les ministres Mankeur Ndiaye, Abdoulaye Diouf Sarr, Khadim Diop, Pape Abdoulaye Seck, entre autres, sont installés à la première loge. Dans le présidium, 3 fauteuils gris attendent le président de la République, le Premier ministre et le ministre de la Fonction publique. Des notes de musique bercent les participants. A 10 heures, le maître de cérémonie annonce l’arrivée imminente du chef de l’Etat.
Des agents du service du pro­tocole de la Présidence commencent à faire les derniers réglages. Macky Sall est, semble-t-il, dans les parages. Mais c’était une fausse alerte. Les cameramen, lassés d’attendre, ont fini par clouer leurs matériels au sol. Pas l’ombre de Macky Sall. «Pour­tant, c’est lui qui nous enseignait l’assiduité hier (sa­me­di). Sénégal doudèm (sic)», rouspète un agent, excédé par la longue attente.
Par ce retard, le Président retarde la suite de la journée. Et comme s’ils se sont passé le mot, plusieurs agents quittent la salle pour s’alimenter dehors. Petit à petit, la salle se désemplit. Alors, le maître de cérémonie sent le besoin d’intervenir : «Asseyez-vous, regagnez vos places, le Président arrive.» Il est 12 heures 43. Ses appels ne sont pas suivis d’effets. Quelques minutes plus tard, le trio Macky Sall-Mahammad Boun Abdallah Dionne-Viviane Bampassy arrive enfin. L’horloge indique 13h 11. S’agissant des causes de ce retard, Macky Sall ne sentira pas le besoin de s’y étendre. Même pas d’excuses. Ses charges l’ont-il retenu ailleurs ?
En moins de 24 heures, le président de la République a violé les principes qu’il tentait d’inculquer à l’Administration sénégalaise. Un mauvais départ !

Le Quotidien

Nombre de Vues | 422 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.