En tournée à Matam : Eva Marie Coll Seck inaugure le poste de santé de Dembancané

Le Pr Awa Marie Coll Seck a séjourné durant deux jours dans la région de Matam.

Le ministre de la santé était dans la région du Fleuve pour mettre en place une alliance pour un plaidoyer contre la mortalité maternelle et infantile.

Faisant d’une pierre deux coups, le ministre a visité quelques localités de la région et inauguré le nouveau poste de santé de Dembacané réalisé par les émigrés de la localité avec l’appui du PAISD.

Cérémonie d'inauguration du nouveau poste de santé de Dembancané (8)

Le Pr Eva Marie Coll Seck a sillonné les patelins de Matam dans certains visité des infrastructures sanitaires comme à Ndouloumadji, village d’origine du chef de l’Etat Macky Sall; dans d’autres pour inaugurer une maternité comme au village de Woudourou, chez le patron de la grande boite du « Studio2000 »,  El Hadji Ndiaye.

Dans le département de Kanel, le ministre de la Santé et de l’action sociale a parcouru avec son staff en compagnie de l’ambassadeur de France au Sénégal, Jean Félix Paganon, du directeur du Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement (PAISD), M. Pape Biram Thiam, plus de 200km à partir de Ourossogui, pour rejoindre le fond fin de Matam, la commune de Dembacané où le Pr Awa Marie Coll Seck a procédé vendredi à l’inauguration du poste de santé de la localité dont la majorité des habitants  sont des « Soninké » et émigrés en France.Cérémonie d'inauguration du nouveau poste de santé de Dembancané (21)

Dembacané, un pas vers le progrès

La commune de Dembacané est située à 98 km de Kanel et à 35 km de Bakel dans la région de Tambacounda, où d’ailleurs elle est plus proche.

Peuplée de plus de 20.000 habitants, Dembacané enregistre déjà à son actif plusieurs réalisations d’infrastructures dans les domaines de l’éducation, de la communication et de la santé.

Dans ce domaine, la santé, il y a le dispensaire de la localité construite dans les années 50 dont le personnel à nos jours se résume à un infirmier chef de poste, 3 matrones et un agent de santé communautaire. En plus de cela, une pharmacie privée y est présente.

L’association pour le progrès de Dembacané (APD) et l’association des ressortissants de cette même localité  ont réussi dans l’unité à réaliser l’un de leurs rêves depuis plus de trois décennies, et qui consistait à construire dans leur localité un poste de santé digne de ce nom, bien équipé pour alléger les souffrances de leurs femmes qui accouchaient dans des conditions pénibles. Pape Biram Thiam, PAISD

Ainsi, ce n’est qu’a la suite de leur rencontre avec le directeur du Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement (PAISD), M. Pape Thiam que tout se concrétisât.

Bakary Cissokho, ressortissant de Dembacané en France

En effet, la construction du nouveau poste de santé dont le cout global s’élève à 215 millions est financée à hauteur  de 100 millions par les populations et le reste par le PAISD.

Après les efforts consentis par les populations, celles-ci ont soumis un chapelet de doléances à madame le ministre Awa Marie Coll Seck.

En premier lieu, les populations souhaiteraient que leur poste de santé soit érigé en centre de santé secondaire compte tenu de l’importance de la population cible qui avoisine 50.000hbts.

Affectation d’un médecin, d’un laborantin qualifié  et d’un technicien en imagerie médicale, échographie, radiographie puisque le poste de santé est déjà équipé de tout le matériel requis pour cela.

Le ministre de la santé et de l’action sociale qui a déjà satisfait leur demande auparavant  promise notamment l’affectation d’une sage-femme et l’octroie d’une ambulance médicalisée entend également étudier les doléances listées pour donner la meilleure suite possible aux populations qui ont exprimé toute leur satisfaction et l’honneur qui leur a été fait par Madame Awa Marie Coll Seck.

Non sans faire un plaidoyer pour la vaccination contre l’hépatite B. Selon le ministre, son département sensibilise pour protéger les futures générations contre la cirrhose du foie et le cancer primitif du foie causés par l’hépatite B.

 

La Rédaction – LVS.SN 

 

Nombre de Vues | 396 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.