Démissions de journalistes, absence du journal Le Soleil dans les kiosques ce vendredi : coup dure pour le quotidien national

C’est inédit ! Le quotidien national « Le Soleil » n’est pas dans les kiosques ce vendredi encore moins dans les bureaux de l’administration et autres lieux d’archivage. C’est un coup dure pour le journal qui traverse une crise profonde.Démissions de journalistes, absence du journal Le Soleil dans les kiosques ce vendredi, Yakham Mbaye la Racine du Mal

Nos confrères annoncent la démission de deux grands journalistes émérites qui ont décidé de quitter leur poste de responsabilité en attendant des solutions au problème qui n’a que trop duré. Il s’agit en effet de Sidy Diop, Directeur Adjoint des rédactions et Elhadji Ibrahima Thiam. Pour l’heure, c’est le pourrissement total et les autorités ne semblent toujours pas décrypter le message fort des travailleurs pour mesurer la gravité de la situation. D’ailleurs, ce qui se passe à l’astre de Hann est tout simplement inédit. Le quotidien national « Le Soleil » n’est pas paru ce vendredi 05 août, au lendemain de la proclamation des résultats des élections législatives du 31 juillet dernier. Ainsi, le différend qui oppose le Directeur général du quotidien national Le Soleil à ses employés se corse. Après une journée de sit-in hier pour décrier la gestion, qu’ils qualifient de «catastrophique», «nébuleuse», et informer de la situation «désastreuse» dans laquelle, selon eux, Yakham Mbaye a plongé Le Soleil, les travailleurs de la boîte ont vu les hommes en bleu se pointer dans les locaux du journal pour embarquer 11 de leurs confrères avec une rare violence.
D’ailleurs, le Bureau exécutif national (Ben) du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics) se désole de cette atmosphère qui a longtemps prévalu au quotidien national Le Soleil. «Ces travailleurs n’ont eu que le seul tort d’appliquer un droit internationalement reconnu, le droit de grève. Ceci, en protestant contre la gestion gabegique de Yakham Mbaye et le mépris qu’il a toujours nourri envers les travailleurs de l’Astre de Hann», a regretté Bamba Kassé, Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics), dans un communiqué.

Suspension de la parution du quotidien national et grève illimitée
Dans la même dynamique, le Ben interpelle le chef de l’Etat, Macky Sall, pour que cette situation du quotidien Le Soleil soit réglée au plus vite, afin que les travailleurs retrouvent leur maison et la quiétude dans le travail. Au Soleil, selon les agents, il n’y aura pas de travail aujourd’hui. Ils annoncent une grève illimitée et la suspension de la parution du quotidien national. Des menaces mises en exécution.

Diatou Cissé, ancienne secrétaire générale du Synpics regrette la tournure des événements. « La non-parution de notre astre national m’a fait un très grand choc mais je pense que c’était prévisible. Mes jeunes confrères ont bien fait de lancer ce signal à l’Etat, au président Macky Sall en particulier qui laisse la situation pourrir depuis longtemps », a-t-elle dit dans des propos rapportés par Seneweb. A en croire Diatou Cissé, il existe un réel problème de management dans la boîte. « Depuis que Yakham Mbaye a débarqué au Soleil, il règne par la terreur, par la méchanceté et par le complexe d’infériorité et on ne peut pas manager les équipes dans un tel état d’esprit », explique l’ancienne directrice de la Rts2, des propos rapportés toujours par nos confrères de Seneweb.

Militante des droits des travailleurs, Diatou Cissé apporte tout son soutien aux travailleurs du Soleil qui ont eu à essuyer des gaz lacrymogènes hier (jeudi).

En outre, la journaliste fait un diagnostic global de la gestion des organes de presse publiques. « Le véritable problème ce n’est pas Yakham Mbaye mais plutôt le président Macky Sall qui n’a pas beaucoup de considération pour les médias publics. On ne peut continuer à distribuer les postes de direction sur la base du copinage, des affinités politiques ». Diatou Cissé souhaite enfin que le message, lancé par les travailleurs, puisse être décrypté pour faire rayonner l’astre.

Nombre de Vues | 664 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.