AG Grand Cadre à Thiès : Un plan d’actions devant déboucher sur une grève à l’ordre du jour

Le Grand cadre des syndicats d’enseignants (Gcse) tiendra une assemblée générale, ce samedi 6 février, à la salle des fêtes de la mairie de Thiès. Mamadou Lamine Diante et Cie examineront la réunion du comité de suivi des accords jusqu’ici, estiment-ils, non matérialisés. Selon Sud Quotidien, les enseignants n’excluent pas de mettre sur pied un premier plan d’actions devant déboucher sur une grève.

Après le dépôt d’un préavis de grève le 8 janvier dernier au terme de la plénière de renouvellement de son bureau de coordination national, le Grand cadre des syndicats d’enseignants organisera une assemblée générale ce samedi à Thiès pour se prononcer sur le non-respect des accords signés avec le gouvernement.

Relevant que le préavis prendra fin le 7 février prochain, les camarades de Mamadou Lamine Diante envisagent d’accélérer la cadence pour amener le gouvernement au respect strict du protocole d’accords signé, à la gestion démocratique des personnels enseignants et à l’ouverture des négociations sur l’augmentation de l’indemnité de logement des enseignants.

Pour ce faire, ils n’excluent pas d’utiliser la méthode forte, notamment, aller en grève à travers la mise sur pied d’un premier plan d’actions rapporte le journal.

Autant dire que le système scolaire risque encore de renouer avec les perturbations, tout comme l’année précédente à pareille moment où les syndicats avaient déclenché ce mode de lutte jusqu’à la fin avril. Un bras de fer entre les syndicats d’enseignants et le gouvernement s’annonce imminent, d’autant plus que les dépôts de préavis de grève, tous azimuts des syndicats d’enseignants, risquent d’embraser l’école sénégalaise, si l’Etat ne réagit pas sur les différentes revendications posées sur sa table.

«Nous allons dégager des perspectives sur la suite à donner à notre combat, après l’expiration du préavis de grève, notamment des plans d’actions», a fait savoir M. Diante.
Et de poursuivre : c’est une assemblée générale ouverte à tous les enseignants de Thiès où toutes les délégations des autres circonscriptions académiques seront représentées».

Le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (Cusems) a tenu récemment une réunion de bureau national pour statuer sur l’état d’avancement des points inscrits dans le protocole d’accords.

Et le Syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) menace d’aller en grève illimitée à partir de ce mois de février, après un dépôt de préavis, 5 janvier dernier, sur la table du gouvernement.

Le Gcse, rappelons-le, avait, l’année dernière, déroulé sept plans d’actions avec la rétention des notes des élèves, le boycott des conseils de classe, des débrayages et des grèves totales.

Pendant que le Cusems était à son 10ème plan d’actions, entrainant un report des examens de Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee), du Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) et le Baccalauréat avec un nouveau découpage du calendrier scolaire.

Nombre de Vues | 348 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.