18 points de réforme de la constitution: Macky change les règles du jeu au cours du jeu

Changer les règles du jeu en plein jeu. C’est ce que vient de faire le président Macky Sall, une attitude qui s’apparente à son nouveau «wax waxete» signé le chef de l’État.

Le président Macky Sall ne proposera pas seulement 15 points de réforme comme annoncé et défendu dans les médias. Le référendum du 20 mars va porter sur au moins 18 points, a clairement indiqué le conseiller juridique du chef de l’État, le constitutionnaliste Islamila Madior Fall. Une nouvelle donne qui suscite des interrogations, après le démarrage effectif de la campagne électorale, ce samedi 12 mars.

Mais tous ces changements dénotent d’une instabilité dans la teneur de ces réformes qui n’ont pas été suffisamment discutées par la classe politique. Imposée à l’opinion dans un délai très court d’un mois, la réforme de la constitution est partie pour être la réforme la plus controversée de l’histoire politique du Sénégal. On peut simplement se demander comment est-il possible que le document final, qui sert de document de base puisse faire l’objet de retouche alors que la campagne électorale a démarré il y a deux jours ?

Si les 15 points ont été annoncés à l’opinion «pour les besoins du marketing et de la communication politique», comme le révèle le professeur de droit Ismaïla Madior Fall, on est en droit de se demander s’il n’y a pas d’autres surprises que les autorités ont tenues secrètes sur un texte de réforme polémique, qui pousse à la prudence.

Seneweb

Nombre de Vues | 358 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.