Yewwi Askan Wi appelle à une grande mobilisation ce vendredi 6 janvier 2023

Yewwi Askan Wi prend le relai de la société civile. Cette force principale de l’opposition Sénégalaise organise un grand rassemblement contre la mauvaise gestion des deniers publics, la régression de la démocratie sénégalaise, la vie chère. La mobilisation est prévue ce vendredi 6 janvier 2023 à la Place de la Nation et dans les autres localités du pays.Manifestation de l'opposition - Mercredi de tous les dangers à DakarUn assemblement populaire prévu le vendredi 6 janvier prochain à la Place de la Nation et dans les autres localités du pays à partir de 15 heures. Lors d’un point de presse tenu au siège du PRP (parti politique de Déthié Fall) sis sur la Vdn, Khalifa Ababacar Sall, coordonnateur de la conférence des leaders de Yewwi Askan Wi a invité tous les sénégalais à prendre part à ces manifestations qui s’inscrivent dans la continuité du rassemblement du 30 décembre dernier de la société civile. Lequel rassemblement populaire avait pour objectif d’exiger l’application des poursuites recommandées par la Cour des comptes dans son rapport sur la gestion des fonds du Covid-19.

Le maire de Ziguinchor et leader du parti Pastef, Ousmane Sonko a invité tous les Sénégalais à répondre massivement à ce rassemblement qui selon lui, vise trois objectifs. Il indique que le premier est de dire non à la « mauvaise gestion des deniers publics » qui selon lui, est à l’origine des difficultés que rencontrent les sénégalais notamment les acteurs des secteurs primaire et secondaire. Ensuite, « non à la régression de la démocratie sénégalaise » du fait de « l’instrumentalisation de la justice par Macky Sall » à travers les procureurs, les juges d’instruction, la Cour suprême. Sous ce rapport, le maire de Ziguinchor n’a pas manqué de s’interroger sur le silence du président de l’Union des magistrats sénégalais (Ums), suite aux propos des ministres sur ses collègues magistrats de la Cour des comptes et de l’Ofnac. « Le plus grand adversaire des politiques, journalistes, activistes et influenceurs sénégalais reste la justice. Ni Benno ni l’Apr ne sont nos adversaires », a-t-il fait remarquer avant d’ajouter au sujet du troisième objectif du rassemblement de vendredi prochain que c’est pour dire « Non à la vie chère ».

Nombre de Vues | 732 Fois |

Source Avec Sud Quotidien
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.