YEKINI, ADVERSAIRE DE LAC DE GUIERS 2 : “J’ai horreur de la défaite”

Après Lac de Guiers 2, son adversaire du 24 juillet prochain, Yékini, a reçu la presse hier à la Medina, au lieu d’entraînement de l’écurie Ndakaaru. L’espace aménagé pour les besoins de l’Open press a refusé du monde. Des fans venus d’horizons divers ont communié avec le lutteur qui a fait son apparition vers les coups de 18h40.  Une entrée qui a rendu hystérique le public. Habillé d’un tee-shirt à son effigie, casquette sur la tête, Yakhya affichait la grande forme. Avec les jeunes lutteurs de son écurie, Yékini passe aux choses sérieuses. Dans un cercle formé par ses poulains, il se déshabille et pratique son jeu favori, la lutte pure. Deux de ses éléments sont envoyés au sol. Le fils de Bassoul dégage la forme. Il transpire abondamment. Quelques minutes s’écoulent, Yakhya  interrompt les entraînements et gratifie son public de pas de danse.

Yékini
Yékini – lutteur

Préparation 

‘’On est fin prêt. Nous sommes dans la phase récupération, on n’attend que le jour j pour réciter les leçons apprises. Toutes les stratégies de victoire ont été revisitées. Je ne vais pas polémiquer sur les provocations de l’adversaire. Retenez juste que je suis prêt. Après ma maladie, j’ai repris les entraînements. En tant que bon lutteur, si tu n’es pas prêt physiquement, ce ne sera pas facile d’avoir un combat. Même si je n’ai pas de combat, je m’entraîne.’’

Favori du combat

‘’Après chaque combat, avec mon staff, on tire des leçons. Il y a des gens qui ne méritent pas qu’on leur réponde. Je ne sous-estime personne mais je ne suis pas du genre à parler de mon adversaire. Je dis ce que j’ai envie de dire puis j’avance. Je ne suis pas en mesure de décréter le favori entre lui et moi. Les amateurs sont mieux placés pour le désigner. Tout ce que je peux dire, c’est que ce sera un combat royal car nous sommes deux lutteurs teigneux. Lent ou rapide, ce sera un beau combat. Pour ce combat, je veux lutter et je vais le faire. J’ai eu à lutter avec des lutteurs de Guédiawaye : Lac 1, Mouhamed Ali et Balla Gaye 2. Je ne calcule pas qu’il soit formé par ces derniers. Après le combat, je parlerai de ma carrière.’’

Retour dans l’arène

‘’C’est Dieu qui trace le destin de son serviteur. Si ça ne dépendait que de moi, j’aurais arrêté la lutte. Je recommence une nouvelle carrière ce 24 juillet 2016 après trois ans de pause. Tous les combats sont des pièges parce que l’adversaire cherche toujours à te clouer au sol. La seule différence pour ce combat, c’est que je signe mon retour. Certainement, des repères seront perdus mais quand ça arrivera, je saurai bien me défendre. Il dit qu’après trois minutes de combat, il m’attaquera. Je me prépare en conséquence.’’

Stratégie de combat

‘’Mon adversaire a bien raison de miser sur la bagarre parce qu’il se débrouille bien. S’il tente de me donner des coups, je vais le piéger et le saisir. La lutte a plein de clés. J’utiliserai la bonne stratégie pour remporter le combat. Un K.-O. est même possible ou une chute claire et nette. Je ne pense même pas perdre le duel parce que j’ai horreur de la défaite. Pour ce combat, je n’ai rien laissé. Ma motivation sera mon retour après trois ans d’absence.’’

Mystique

‘’La lutte et le mystique sont inséparables. Tu te donnes à fond dans les entraînements et le reste est entre les mains de Dieu. 95% de mon mystique je le gère personnellement. Après chaque combat, on tire des leçons pour le prochain. Avec mon staff, nous avons pris des décisions.’’

Soutien de Yékini Junior

‘’Je m’entraîne avec des lutteurs qui ne sont pas de l’écurie, pour chaque combat, selon la stratégie à adopter. Yékini Junior fait partie d’eux et d’autres lutteurs. Ce sont des frères et je n’en veux pas d’autres. Ils me suffisent. Ils ne souhaitent que mon succès.’’

KATY DIOP (ÉCURIE NDAKAARU)

‘’Il s’est bien préparé et il croit à la victoire’’

‘’Yékini dégage la forme. C’est la même personne, le même lutteur qui faisait la fête à ses victimes. Les gens qui disent que c’est un vieillard n’ont rien compris. Il n’a que 40 ans et c’est un bel âge. Il est fort. Il s’est bien préparé et il croit à la victoire. Il est prêt sur tous les plans. L’on dit que Lac 2 est bon en bagarre, nous c’est la lutte simple notre domaine. Et nous allons faire ce qu’on sait faire de mieux.’’

ASSY GAYE-Enquête Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.