Visite à la Mosquée d’Al Aqsa, Sidiki Kaba fait vaciller les relations diplomatiques entre le Sénégal et la Palestine

Sidiki Kaba a fait vaciller les relations diplomatiques entre le Sénégal et la Palestine. Et pour cause : le ministre des Affaires étrangères s’est rendu, mercredi 28 mars, à la mosquée d’Al-Aqsa de Jérusalem-est, sous protection de la police israélienne. Et ce, sans coordination avec la partie palestinienne. Qui a considéré son geste comme « une violation du consensus de l’organisation de la coopération islamique (Oci) ».Sidiki Kaba à la mosquée d'Al Aqsa

Le ministre de l’Information israélien qui fait une déclaration publique a déclaré inacceptable la visite de Sidiki Kaba. « Cette visite est à la fois une violation du consensus de l’Oci et un événement dangereux dans lequel les relations sénégalo-palestiniennes ont été compromises », a t-il dit. Avant d’exiger des excuses des autorités sénégalaises. « Nous espérons que la sympathique République de Sénégal présentera ses excuses à la Palestine pour cette raison ».

Le Directeur de la mosquée Al-Aqsa, Omar al-Kiswani, a lui aussi condamné cette visite. « Nous ne l’avons pas officiellement salué, car sa visite a été organisée par les autorités d’occupation israéliennes et non par nous », souligne-t-il. Rappelant que « toute personne qui entre dans le site religieux accompagné de la police israélienne est considérée comme un intrus illicite ». 

Seneweb

 102 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.