Violente manifestation en Gambie : Deux stations de radio privées fermées, des blessés et au moins une personne décédée

Une manifestation en Gambie aurait fait des blessés et au moins un mort. Deux stations de radio privées ont été fermées dimanche en Gambie, rapporte Freedom Newspaper.

La station King FM basée à Serrekunda et la maison FM Brikama ont été fermées par le gouvernement. Cela faisait suite à la marche de protestation de trois ans du jotna, qui est ensuite devenue violente. Beaucoup auraient été blessés, des propriétés incendiées et les dirigeants de la marche de protestation arrêtés.
Le directeur de la station de radio King FM Gibril Jallow a été arrêté avec quatre des employés de sa station. Ils ont été accusés d’incitation à la violence.
A Brikama, le directeur de la radio Home FM Pa Modou Bojang a également été arrêté. Bojang et son poste ont été accusés d’incitation à la violence.

Le jotna de trois ans est un mouvement qui appelle à la démission du président Adama Barrow. Le groupe souhaite que Barrow honore sa promesse de diriger un gouvernement de transition de trois ans .

Selon Freedom Newspaper, dont le service est tantôt indisponible des raisons sûrement liées au serveur, la manifestation a commencé aux premières heures de la matinée du dimanche. Plus tard dans la journée, elle est ensuite devenue violente. Le personnel de l’unité d’intervention de la police a tiré des gaz lacrymogènes sur les manifestants pour disperser la foule. Des pneus ont été brûlés alors que les manifestants poussaient et tiraient avec la police. Certains manifestants ont été blessés lors des troubles et ont été transportés d’urgence à l’hôpital pour des soins médicaux.

La presse locale couvrant la manifestation a déclaré avoir été attaquée lors de l’exécution de ses fonctions. La police leur a tiré des gaz lacrymogènes.
Selon certaines informations, au moins une personne est décédée des suites de la manifestation après avoir été hospitalisée, renseigne Freedom Newspaper…

Gambie

 6 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.