Violation de l’État d’urgence : Des fils à papa, des femmes mariées et des diplomates surpris en plein piscine party

Alors que l’état d’urgence a été décrété, les rassemblements et fêtes interdits, certains sénégalais se croient toujours au-dessus de la loi à même de violer les décrets du Président de la république et de son Ministre de l’intérieur, Antoine Felix Diome. En effet, selon l’Observateur, au moins 40 personnes sont arrêtées pour violation de l’état d’urgence ce week-end et seront déférées aujourd’hui devant le procureur.
Selon le journal, il s’agit des fils à papa, des femmes mariées et des diplomates qui sont surpris en plein piscine party au quartier huppé des Almadies. Et, cest la gendarmerie de Ngor qui a procédé  à leur arrestation. Pour certains couples, en raison de leur immunité diplomatique ils ont été libérés.
Par ailleurs, rien ou presque n’a manqué pendant cette fête. Ils sont surpris avec des bouteilles d’alcool, du chicha, le tout, sous des notes de musique. Des invités venant de la Suisse ont rebroussé chemin, en apercevant la gendarmerie sur les lieux. Certains fêtards ont tout de même réussi à s’enfuir.

Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.