Urgent – “Les ressources halieutiques ne sont en rien concernées et contaminées” (Alioune Ndoye, Ministre des pêches et de l’économie maritime)

“Les populations peuvent consommer du poisson”, donc! C’est un ouf de soulagement, et une bouffée d’oxygène, en ces temps durs où les populations sont déchirées entre la Covid-19 et la dermatose récemment apparue chez les pécheurs qui avaient pris la mer pour rejoindre l’Europe. Une maladie que l’imaginaire collective sénégalaise a fini de décrire comme “mystérieuse.”


Elle suscitait milles et une crainte. On est allé jusqu’à se méfier des poissons qu’offrent les eaux. En effet, dans une déduction, on a pensé que ce qui a infecté la peau des pécheurs revenus des larges avec des boutons jaunes parsemant leur corps, a pu, aussi, toucher les poissons. Mais, c’était sans compter avec les premiers résultats des analyses concernant cette maladies des mers.


En effet, selon Alioune Ndoye, Ministre des pêches et de l’économie maritime, “pour l’instant les premiers résultats nous sont remontés et il ne s’agit pas de pollution chimique et autres. Les recherches s’orientent vers les filets utilisés. En tout cas, la recherche s’oriente vers ça, mais tous les prélèvements aujourd’hui faits ne révèlent pas de pollution chimique et autres des zones concernées.”

Ceci, pour dire que “ce n’est pas la première piste qui est avérée.” Cette piste première d’une hypothétique contamination chimique étant écartée, le ministre a tenu à rassurer “les populations que les ressources halieutiques ne sont en rien concernées et contaminées. Du coup, “elles peuvent consommer du poisson.”

Alioune Ndoye s’exprimait ainsi lors de la journée mondiale de la pêche artisanale, ce 21 Novembre 2020. Un secteur qui connait d’énormes difficultés, bien que représentant aujourd’hui entre 80 et 85% des débarquements au Sénégal.





MOUSSA SECK – laviesenegalaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.