Une confédération de syndicats met à nu les tares de la Sen’Eau

La confédération des syndicats autonome du Sénégal (CSA) dénonce la qualité de service de la Sen’Eau, société de distribution de l’eau, presente au Sénégal depuis un peu moins de deux ans.

Dans un communiqué, les syndicats dénoncent : « nous n’avons pas le droit de nous taire devant la mauvaise qualité de service, le manque de réactivité sur les réclamations clients, sur le recours incessant aux dérogations pour la qualité de l’eau, la cherté des factures tant décriée par les clients, le changement des compteurs, le tâtonnement dans la distribution des factures avec la rupture du contrat de la Société PAPIS (PAPS), etc, nous n’avons pas le droit de nous taire devant le malaise profond et croissant vécu par les travailleurs en interne, /licenciements de ces même cadres, à une politique de division des délégués et travailleurs pour mieux régner, à un transfert effréné de richesses par le truchement de l’Assistance Technique et des missions des « EXPERTS » au détriment des travailleurs».
Aussi, le Secrétaire général de la Csa a fustigé «la réorganisation dans les directions centrales qui n’obéit à aucune cohérence; le glissement insidieux de la dénomination des postes, avec des appellations passe-partout de type « Chef de Projets », « Chef de chantier », « Responsable de… » sans alignement; la présentation de bilans négatifs par maquillage alors qu’au même moment sont notées des missions d’experts qui viennent en tourisme avec un traitement princier ».

Après avoir mis à nu la gestion de la nouvelle société qui gère la distribution de l’eau au Sénégal, la Csa interpelle le gouvernement et l’invite à réagir sur cette situation.

Nombre de Vues | 1,058 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.