Une association va faire revisiter la vie et l’œuvre de Cheikh Oumar Tall

Une association dont l’ambition est de vulgariser la pensée du guide soufi sénégalais Cheikh Oumar Tall annonce avoir retenu d’organiser une série de conférences et d’expositions sur la vie et l’œuvre de ce savant et conquérant musulman entre 2022 et 2023, dans plusieurs villes et capitales africaines et européennes.

Dakar, Abidjan, Brazzaville, Anvers, Bruxelles (Belgique), Berlin (Allemagne), Paris, Lille et Le Havre (France) sont les villes retenues pour abriter ces évènements prévus durant ces deux ans, ont révélé les responsables de l’association Renndo Cheikh Oumar Foutiyou Tall, mercredi, à Dakar.

Ils animaient une conférence de presse pour faire le bilan des 23 ans d’existence de leur association et « dégager des perspectives ».

Cette série de manifestations scientifiques et culturelles va démarrer en septembre 2022 à Abidjan (Côte d’Ivoire), y compris une exposition au siège de l’Unesco, à Paris, en présence de plusieurs chefs d’Etat et rois venus du monde arabo-musulman.

Les organisateurs comptent par ce biais « revisiter la sagesse omarienne sous le prisme de ses enseignements intemporels sur l’humanisme et le dialogue des cultures », peut-on lire dans un dossier de presse.

Selon cette source, les différentes communications prévues lors de ces conférences seront axées autour du soufisme, de l’intégration ouest-africaine et de « l’actualité » des enseignements de El Hadji Oumar Tall.

Les différentes manifestations prévues visent à mettre davantage en exergue la vision panafricaniste de El Hadj Omar Tall, qui ne saurait être considéré comme juste un érudit musulman, a expliqué Thierno Nourou Tall, responsable moral de l’association Renndo Cheikh Oumar Foutiyou Tall.

Il a insisté sur le « symbolisme fort » justifiant le choix de certaines villes françaises pour abriter ces rencontres, faisant allusion notamment à la ville du Havre, qui abrite, dit-il, une part importante des manuscrits et des effets personnels de cette figure islamique du XIXe siècle.

Il y a aussi Lille, la ville de Faidherbe, principal antagoniste de Cheikh Oumar Foutiyou Tall en Afrique noire pendant la colonisation française.

L’ancien ambassadeur Seydou Nourou Ba, membre de cette association, a souligné l’importance du « réarmement moral et spirituel qui doit sous-tendre tout projet de développement ».

Dans ce sens, il a fait part de la nécessité pour les générations actuelles de disposer de « références » pour espérer des lendemains meilleurs, sans compter que El Hadji Oumar Tall doit être considéré comme « un précurseur de l’intégration africaine ».

L’association Renndo Cheikh Oumar Foutiyou Tall a été fondée en 1999 au lendemain du bicentenaire de la naissance de Cheikh Oumar Foutiyou, sous l’autorité de feu Thierno Mountaga Ahmad Mountaga Tall, alors khalife général de la famille Omarienne, selon un document consulté par l’APS.

« Elle a pour mission de vulgariser la vie, l’œuvre, la pensée et le soufisme de Cheikh Oumar à travers le monde », souligne la même source, ajoutant que cette association œuvre aussi à « rétablir le message authentique de l’islam basé sur des valeurs universelles que sont la paix, la concorde et le respect de l’autre ».

Renndo Cheikh Oumar Foutiyou Tall compte 15.000 membres répartis entre l’Afrique l’Europe et l’Amérique du nord.

Cette association cherche également à « améliorer le bien-être des populations par le biais de projets de développement culturel et économique ».

Dans cette perspective, son comité directeur a annoncé un projet de construction d’un complexe comprenant une mosquée, un hôpital, une université, un centre de conférence, une bibliothèque et une école coranique moderne à Halwar, village de naissance de El Hadji Oumar Tall.

Une campagne de levée de fonds sera lancée pour mobiliser la somme devant permettre la réalisation de ces projets socio-culturels estimés à plus de 209 milliards de FCFA, selon les responsables de l’association.

SMD/BK/ASG
   Avec Aps

Nombre de Vues | 2,172 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.