Un projet de transformation des déchets en électricité prévu à Kaolack

Une innovation de taille. La Société Nationale d’Électricité du Sénégal (Senelec) ambitionne à la forte ambition de transformer des déchets en électricité. Ce projet est prévu à Kaolack (centre).

La Senelec, en collaboration avec la société nationale de gestion intégrée des déchets (SONAGED), a prévu une disposition pour le traitement et la transformation des déchets en électricité à Kaolack (centre), a annoncé, dimanche, son directeur général, Papa Demba Biteye, des propos rapportés par l’Agence de presse Sénégalaise.

« Les ordures constituent de l’or. La Senelec, dans le cadre de sa collaboration avec la SONAGED, a prévu une disposition pour le traitement et la transformation des déchets en électricité », a-t-il indiqué, en marge de la cérémonie de signature de convention de partenariat entre les deux structures.

La Société nationale de gestion intégrée des déchets (Sonaged) assure le service de gestion des déchets solides au Sénégal.
Elle assure la gestion de la collecte et du transport des déchets pour le compte des collectivités territoriales, la gestion et l’exploitation des infrastructures au niveau décentralisé à travers des sociétés d’exploitation en rapport avec les collectivités territoriales et de la création de filières de valorisation industrielle des déchets en électricité, fertilisant. Les activités de la structures activités s’inscrivent dans le cadre du programme « zéro déchet » au Sénégal.
La manifestation a été présidée par l’adjoint au Gouverneur de Kaolack, chargé des affaires administratives, Sidi Sarr Dieye, en présence du directeur général de la SONAGED, Mass Thiam.

« La Senelec reste disponible pour matérialiser cette première centrale qui va produire de l’électricité à partir des déchets », a dit M. Biteye, selon qui cette centrale sera à Kaolack.

« Le rythme sera accéléré. A Latmingué, il y a un site qui appartient à la SONAGED. Nous allons prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu’on puisse démarrer cette première centrale de production d’électricité à partir des déchets au niveau de la région de Kaolack pour que ce qui constituait jusqu’à présent notre tâche noire puisse être notre richesse à savoir les déchets », a-t-il ajouté.

Selon lui « la Senelec, de par sa mission de service public et sa responsabilité sociétale d’entreprise, ne ménagera aucun effort pour travailler avec la SONAGED, afin de pouvoir davantage servir le Sénégal ».

La cérémonie de signature de la convention de partenariat a été suivie par le lancement officiel de la campagne nationale de désencombrement de sites de la Senelec.

Nombre de Vues | 1,022 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.