Un partenariat renforcé au menu de la visite officielle au Sénégal du Ministre britannique en charge de l’Afrique, Andrew Mitchell

Le Ministre britannique en charge de l’Afrique et du Développement, Monsieur Andrew Mitchell, effectue sa première visite officielle au Sénégal le mardi 24 et le mercredi 25 janvier 2023. Le ministre britannique appelle à un partenariat renforcé lors de sa première visite au Sénégal.
Le ministre britannique en charge de l’Afrique et du développement, Andrew Mitchell, effectuant sa première visite au Sénégal, salue le partenariat croissant entre le Royaume-Uni et le Sénégal.
Il devrait rencontrer le Président Macky Sall et le Premier ministre Amadou Ba au cours de sa visite, afin de célébrer la coopération existante et de discuter des plans visant à accroître les investissements et le commerce britanniques et à approfondir la coopération dans les domaines de la défense, de la sécurité et de la santé et du climat.
M. Andrew Mitchell participe également au sommet sur la sécurité alimentaire organisé par la Banque Africaine de Développement (BAD) au Sénégal, sous l’égide de S.E. le Président Sall, afin de discuter avec les dirigeants africains des moyens de résoudre la crise de la sécurité alimentaire sur le continent.
Le ministre britannique en charge de l’Afrique et du développement, Andrew Mitchell, salue l’importance des relations entre le Royaume-Uni et le Sénégal à l’occasion de cette visite de deux jours (mardi 24 – mercredi 25 janvier).
Au cours de sa visite, M. Mitchell va rencontrer des personnalités clés du gouvernement sénégalais, dont le président en exercice de l’Union africaine et président du Sénégal, Macky Sall. Il doit exposer le désir du Royaume-Uni de construire un partenariat plus fort avec le Sénégal. Un partenariat qui assure une prospérité et une sécurité mutuelle pour que les deux pays s’attaquent ensemble à des problèmes mondiaux tels que la santé et le changement climatique. Avec la ministre de l’économie Oulimata Sarr, il a signé le tout premier protocole d’accord entre le Royaume-Uni et le Sénégal, symbole d’un partenariat croissant.
M. Mitchell a vu de première main l’impact des investissements britanniques au Sénégal, et comment les projets financés par le Royaume-Uni soutiennent les femmes et les jeunes filles et aident à construire les installations de production de vaccins du Sénégal pour faire face aux défis sanitaires.
Représentant le Royaume-Uni au sommet Feed Africa, une initiative dirigée par l’Afrique, le ministre va écouter les dirigeants africains parler des causes de l’insécurité alimentaire croissante et de leur vision pour accélérer la transformation de l’agriculture, dans le but de maximiser l’impact du Royaume-Uni dans la réduction des pénuries alimentaires sur le continent.

Le ministre de l’Afrique, Andrew Mitchell, a déclaré : « Notre partenariat avec le Sénégal profite aux populations de nos deux pays, en favorisant la croissance économique et en s’attaquant aux menaces communes en matière de sécurité et de santé. Nous espérons approfondir ce partenariat sur le long terme.
En tant que principal soutien de la Banque Africaine de Développement (BAD), je suis ravi de participer au sommet « Dakar 2 : Nourrir l’Afrique », qui porte sur une question sur laquelle nous devons tous travailler ensemble.
« Avec la guerre de la Russie en Ukraine qui exacerbe les impacts déjà drastiques des conflits régionaux en Afrique et le changement climatique sur la sécurité alimentaire, je veux aussi entendre directement de Macky Sall et d’autres dirigeants africains les problèmes auxquels le continent est confronté et comprendre comment le Royaume-Uni peut soutenir davantage les pays africains alors que nous faisons face à ces défis, ensemble. »
Le Royaume-Uni espère établir un partenariat plus étroit et des liens plus importants en matière de commerce et d’investissement sur le long terme avec le Sénégal. M. Mitchell estime que le développement économique est essentiel pour relever des défis tels que l’insécurité alimentaire et le changement climatique et il étudiera les possibilités d’accroître les investissements britanniques dans le pays afin d’avoir un impact positif réel et durable.
Au cours de sa visite, il verra l’impact des investissements réalisés à ce jour, notamment un partenariat de 1,7 milliard de dollars entre British International Investment et DP World, qui comprend un nouveau port à conteneurs à Ndayane, le plus grand investissement terrestre du Sénégal. Ce port permettra la création de plus de 20 000 nouveaux emplois et contribuera à lever les obstacles à une plus grande croissance économique.
Il verra le programme phare du British Council, English Connects, et visitera un dispensaire où le soutien du Royaume-Uni permet d’accroître l’accès au planning familial volontaire, pour atteindre les personnes qui en ont le plus besoin.
Andrew Mitchell se rendra également à l’Institut Pasteur de Dakar pour s’informer de l’impact du soutien britannique et de leurs projets de développement de vaccins contre le Covid et d’autres maladies mortelles.

Nombre de Vues | 628 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.