Un montant estimé à 32 milliards de Francs CFA pour la construction de l’arène nationale

La pose de la première pierre de l’arène nationale de lutte se fera ce jeudi 07 avril 2016 en présence du Chef de l’Etat, annonce le ministre des Sports, Matar Ba lors d’une conférence de presse ce matin. Les travaux prendrons 28 mois et sont estimés à 32 milliards de nos francs.

Le président de la République Macky Sall présidera la pose de la première pierre de l’arène national ce jeudi 7 avril 2016. Pour le ministre des sports et des loisirs, Matar Ba, l’arène nationale de lutte permettra à beaucoup de disciplines de pouvoir organiser des compétitions. «S’il s’agit de la lutte c’est possible, la boxe, les sports de combats, même le handball et autres disciplines excepté le Football. C’est un projet qui s’appelle arène nationale mais l’utilisation dépasse l’organisation de la lutte» explique Matar Ba.

Le ministre a présenté brièvement cette arène nationale tant attendu. «C’est une arène qui a une capacité qui dépasse le stade Demba Diop. Ce qui veut dire qu’on va dépasser les 22 000 sièges» a estimé le ministre . «Il y aura beaucoup de bureaux pour abriter les sièges des fédérations. Un centre d’hébergement, une salle de musculation, des vestiaires, des douches entre autres. Un parking extérieur de 450 places et un parking intérieur de plus de 1 000 places. Des espaces V.I.P,  des salles de sports , de gyms…  seront aussi intégrés» renchérit le ministre.

Les travaux sont confiés à une entreprise chinoise qui dispose de 28 mois pour finir les travaux. Ce projet est estimé à un coût total de 32 milliards. Il est financé par la République populaire de chine et l’Etat Sénégalais. «Il y’a un prêt sans intérêt  et une subvention de la République populaire de Chine, le total tourne autour de 26 milliards et l’Etat du Sénégal participe aussi à hauteur de 5 milliards environ» explique M. Ba.

Le Ministre a signifié que la construction de cette arène n’est pas synonyme d’abandon du Stade Demba Diop.  «le Stade Demba diop n’est pas menacé, il sera toujours entretenu jusqu’à ce qu’on trouve une solution pour avoir du gazon naturel pour qu’il soit consacré aux rencontres footballistiques»,  conclut le Ministre des sports et des loisirs.

Senenews

Nombre de Vues | 642 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.