Thierno Alassane Sall ancien Ministre : « Il y a longtemps que je n’écoute plus Macky Sall »

L’ancien Ministre de Macky Sall devenu son opposant n’accorde plus du crédit à la parole du Chef. Dans un entretien avec Le Quotidien, le leader de la République des valeurs a été interpellé sur l’adresse à la Nation du Chef de l’État à l’occasion du nouvel, hélas Thierno dit n’avoir rien retenu de ce discours de son ancien mentor. Il raille Macky Sall.Thierno Alassane Sall
En réponse à la question de notre confrère, l’homme politique rit. Ensuite, il dit : « Je n’en ai rien retenu, parce que je ne l’ai pas écouté. Il y a longtemps que je n’écoute plus Macky Sall, président de la République. C’est dommage, parce que cela devrait être des moments de communion, de partage de vision. Quelqu’un disait que s’il a une vision, elle s’arrête à Diamniadio. Je pense comme l’ont dit certains amis, que c’est un ministre des travaux publics qui s’est exprimé le 31 décembre. Un ami commerçant, qui a le niveau du Bac certainement, m’a dit que je n’ai rien retenu parce que c’est un ministre des travaux publics qui s’est exprimé. Le pays est traversé par des maux qui risquent de le déstructurer. Il y a une violence extrême, qui n’est pas que physique. Il y a une violence économique. On pille des entreprises publiques, on accapare des terrains entre copains, monte des marchés pour enrichir des gens… Ce qui en résulte, c’est la misère pour le plus grand nombre de Sénégalais. Aujourd’hui, 29% des Séné­galais ont moins de 500 francs par jour. Ce sont des statistiques officielles. 40% des Sénégalais ont moins de 1000 francs par jour. Beaucoup de Sénégalais n’ont qu’un repas par jour. Des gens qui sont malades et ne se soignent pas. Dans ce pays, on construit le Cicad à 45 milliards, qui ne rapporte rien. Le stade Dakar Arena est fermé 6 mois en temps normal, c’est-à-dire hors Covid. Il n’y a pas d’activités sportives qui puissent rentabiliser cet équipement. Tout investissement est renoncement à autre chose. Dans un pays où tout est urgence, les étudiants dorment à 25 dans les chambres d’université et n’ont aucune perspective d’avenir, il n’y a aucun investissement qui les pousse à faire plus de riz. Même si c’est fait, c’était détourné. On a vu ce qu’est devenu le Prodac. Dans un tel pays, c’est une catastrophe que de gausser à faire des Ter ou des stades, pendant que le citoyen crève la dalle. Les gosses crèvent la dalle, de la Vdn jusqu’à la sortie de Dakar, pour vendre des bricoles et avoir au maximum 1000 francs de bénéfice. Vous allez voir nos bonnes filles entassées pour devenir des domestiques. Nos femmes sont des domestiques dans les pays arabes, où elles sont extrêmement maltraitées. Allez au Liban, en Tunisie ou au Maroc ! 4000 personnes sont mortes en Méditerranée en 2021. Cette mer est devenue le plus grand cimetière africain ».

Non sans se demander « qu’est-ce que Macky Sall offre comme perspective » ?

Nombre de Vues | 1,856 Fois |

1 Commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.