Tambacounda : Des conducteurs de Jakarta manifestent pour la reprise de leurs activités

Des conducteurs de motos taxis ’’Jakarta”, ont manifesté mardi, dans les artères de la ville de Tambacounda pour la reprise de leurs activités suspendues à cause de la pandémie du coronavirus.
Depuis près de deux mois, les motos taxis ’’Jakarta’’ ne sont pas autorisés à circuler avec deux personnes à bord, une mesure, parmi d’autres, destinée à endiguer la propagation du coronavirus.
’’Cette décision prise par les autorités porte préjudice à notre travail et à nos gains”, a fustigé le président de l’union des vélos taxis, Hamady Ba, membre de l’union communale des motos taxis de Tambacounda.
“Nous sommes fatigués et ne pouvons plus attendre. Il est maintenant permis aux taxis jaune-noir et aux minibus de prendre le nombre de places assises. Pourquoi, nous n’en faisons pas partie ?”, s’est-il interrogé.
Une centaine de conducteurs de motos taxis ont assiégé les grandes ruelles de Tambacounda en brûlant des pneus et troncs d’arbres pour ’’exiger’’’ de l’Etat le droit de reprendre leurs activités de transport.
Une intervention de la Police a permis de disperser les manifestants qui ont réussi à bloquer la route nationale pendant plusieurs heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.