Supposé suicide de Abdou Faye : Son père balaie la thèse de la police

Pape Aly Faye, père de Abdou Faye (ancien présumé complice de Boy Djinné), pense que la thèse du suicide prêté à son fils ne tient pas la route. Selon lui, les derniers à avoir rendu visite à son fils ont constaté que Abdou Faye portait des blessures sur la tête.
Devant des journalistes, ce jeudi, au siège de Frapp France Dégage, le père de Abdou Faye, du nom de Pape Aly Faye, a balayé d’un revers de la main la thèse avancée par la police relative à la mort par suicide du complice présumé de Baye Modou Fall, alias Boy Djinné. « C’est dimanche dernier, que son frère Fallou était parti le voir au commissariat Central de Dakar. Hier (mercredi), il m’a appelé alors que j’étais en campagne pour me dire que Abdou est mort. Il m’a dit qu’il a entendu la nouvelle sur les réseaux sociaux. Nous ne croyons pas à la thèse du suicide », a dit le père du défunt. Poussant plus loin dans ses explications, il fait révélations : « Son homonyme, qui l’a vu lors de sa garde à vue, m’a dit qu’Abdou Faye avait des blessures sur la tête. Son petit frère m’a aussi dit qu’il était venu lui apporter le petit déjeuner, le jour de sa mort, mais les policiers lui ont dit qu’il ne pouvait pas le voir. C’est sur le chemin du retour qu’il a vu sur les réseaux sociaux l’annonce du décès de Abdou ».

Pour ce père de famille, « c’est la première fois que Abdou Faye a eu maille à partir avec la justice et se retrouve placé en garde à vue ». Toutefois, il espère compter sur le soutien de tous les sénégalais pour rétablir la vérité. D’ailleurs, il entend porter l’affaire devant les tribunaux pour tirer les choses au clair. « Nous demandons l’aide de tous, à commencer par le président de la République, Macky Sall, pour que ce soit tiré au clair. Nous réclamons justice », dira Pape Aly Faye.

Le présumé complice de Baye Modou Fal alias « Boy Djinné » est bien mort par suicide. C’est en effet ce qui ressort du certificat de genre de mort délivré par le chef du service d’anatomie et de cytologie pathologique de l’hôpital général Idrissa Pouye (Ex CTo) de Grand-Yoff. Le médecin légiste rapporte que le décès du détenu Abdou Faye est dû à « une anoxie cérébrale et une asphyxie mécanique par pendaison ». Il dit également constater une « absence de signe de traumatisme sur le reste du corps ».

Abdou Faye, présenté comme le chauffeur du célèbre détenu Boy Djinné, a été retrouvé pendu dans la nuit de mardi à mercredi. Lui et ses acolytes Dame Sy et Cheikh Ndiaye ont été arrêtés en même temps que le fugitif Baye Modou Fall, la semaine dernière, à Missirah, sur l’axe Tambacounda-Kédougou, avant d’être transférés le même jour à Dakar pour les besoins de l’enquête relative à l’évasion de ce dernier de la prison du Camp pénal de Liberté 6.

 

      Abou Kane  Dia   –  laviesenegalaise.com

 788 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.