Solidarité et Covid-19 : l’Association Internationale des Femmes Africaines au chevet des associations de personnes vivants avec un handicap à Dakar

Dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, politiques, acteurs de la société civile, journalistes et autres célébrités sont tous engagés aux côtés des ménages vulnérables.  Dans ce combat contre cet ennemi invisible, l‘Association Internationale des Femmes Africaines (AIFA) n’est pas en reste. 

En effet, cette association caritative a mis la main à la poche pour assister les populations défavorisées dans certains quartiers de Dakar (capitale Sénégalaise). Les femmes de AIFA ont offert des produits hygiéniques et des denrées alimentaires aux associations handi-family de Guédiawaye et Colombin de Ouakam qui accueillent toutes les deux des personnes vivants avec un handicap.

Ce Samedi 27 juin, les “grandes dames” de l’Association ont remis des denrées alimentaires de premières nécessité (riz, huile, sucre, pâtes), des détergents (savons, eau de javel), des masques de protection entre autres aux membres des deux associations. 

La première étape de la délégation de l’Aifa s’est déroulée au populeux quartier de Guédiawaye pour remettre leur soutien aux femmes et les enfants de l’association handi-family avant de prendre la direction de Ouakam au niveau de l’association Colombin. Selon Aminata Diop, représentante de l’Association, c’est une manière pour eux de s’impliquer dans cette dynamique de soutien aux personnes en situation de vulnérabilité surtout dans ce contexte actuel lié au coronavirus.

Constituée de riz, de pâtes alimentaires, d’huile, de masques, de couches, de produits d’hygiène entre autres, cette aide a été appréciée à sa juste valeur par Anna Dème, présidente de l’association handi-family de Guédiawaye, qui a vivement remercié et félicité Aifa. « C’est pas la première fois qu’Aifa vient en aide à notre association. Ce geste vient à son heure en cette période de coronavirus où les femmes handicapées sont les plus éprouvées» a-t-elle dit en substance.

Le coordonnateur du Centre de l’association Colombin de Ouakam, Ibrahima Ndiaye dans le même sillage a salué cet élan de solidarité au profit des couches vulnérables. Un appui qui arrive à point nommé. 

Les membres des associations Handi-Family et Colombin s’activent dans le petit commerce tel que la transformation de produits locaux, la fabrication de poterie entre autres. Ces activités leur permettent de subvenir à certains de leurs besoins sans  tendre la main. Une chose que des structures comme l’Association Internationale des Femmes Africaines a compris pour toujours les venir en aide et au moment opportun. 

AIFA au chevet des associations de personnes vivants avec un handicapc8c4557f-2b88-4fda-9c81-1e1401806ed1AIFA au chevet des associations de personnes vivants avec un handicap6ebf9e69-6908-4077-86e8-9662ba6201b4AIFA au chevet des associations de personnes vivants avec un handicap6ac8f5fe-4dc8-4307-9a2e-bee87adefbe4AIFA au chevet des associations de personnes vivants avec un handicap435b0fb5-b596-4468-87d3-ad39296e8d9eAIFA au chevet des associations de personnes vivants avec un handicap30b7ee41-9330-4c40-8279-0a7115344c84

Abdoul Baba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.