Sénégal-Colombie : le Onze de départ de l’équipe du Sénégal

Pour Sénégal-Colombie, ce jeudi (14h GMT), Aliou Cissé a procédé à trois changements dans son Onze de départ par rapport aux deux précédents matches des Lions au Mondial. Wagué a laissé sa place à Gassama sur le côté droit de la défense. Au milieu, Kouyaté a remplacé Alfred Ndiaye. En attaque, Diao Baldé fait son apparition.

Le Onze de départ des Lions :

Khadim Mdiaye, Lamine Gassama, Kalidou Koulibaly, Salif Sané, Youssouf Sabaly, Idrissa Gana Gana, Cheikhou Kouyaté, Sadio Mané, Ismaila Sarr, Mbaye Niang, Kéita Baldé

Du côté sénégalais, c’est une belle montée en puissance pour Cheikhou Kouyate qui est titulaire aujourd’hui après être entré en jeu à la 87e minute contre la Pologne et à la 65e face au Japon. Et il est capitaine cet après-midi !

En revanche, c’est le saut dans le grand bain pour Keita Balde, le joueur de l’AS Monaco, et Lamine Gassama, l’arrière passé par Lorient et l’Olympique lyonnais, qui n’ont pas encore foulé la pelouse en Russie.

Sabaly, le bon élèveYoussouf Sabaly rayonne

S’il y en a un qui a rendu une copie quasi parfaite lors de ses deux premiers matches en Coupe du Monde de la FIFA, c’est bien Youssouf Sabaly. “On a vraiment besoin d’un joueur comme lui. Il est solide en défense et il prend bien les espaces. Il y a une vraie complicité entre lui et Sadio Mané, c’est important. C’est vraiment le genre de joueur que j’aime”, glisse le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé au sujet du joueur des Girondins de Bordeaux.

Le natif du Chesnay, en France, enchaîne les bonnes prestations. Après sa performance contre à la Pologne, le joueur de 25 ans s’est encore affirmé comme le meilleur à son poste face au Japon.

Le latéral gauche, qui joue à droite avec les Girondins, a également fait preuve d’adresse dans ses centres. Il est d’ailleurs impliqué dans les deux buts sénégalais face aux Nippons. Avec une frappe qui provoque la faute d’Eiji Kawashima sur l’ouverture du score. Suite à une passe de Mané, il a exécuté une roulette “zidanesque” dans la surface et ses efforts ont profité au jeune Moussa Wague, positionné au second poteau qui a inscrit le deuxième but.

Une prestation saluée par ses coéquipiers : “ Youssouf, il est fort. Quand, il est là, la protection de notre couloir est assurée”, se réjouit Sadio Mané, capitaine du Sénégal.

Pour sa première Coupe du Monde, le bilan de Sabaly est déjà excellent. “Je me sens bien. Émotionnellement, j’ai enfin digéré le fait de participer à un Mondial, de représenter mon pays et de réaliser un rêve de gosse. Je me suis mis en mode combat, et on espère aller le plus loin possible.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.