Santé publique : La Douane démantèle un vaste réseau de trafic de faux médicaments à Thiaroye

Après le coup de maître de la Sûreté urbaine (Su) dans un immeuble à la Patte d’Oie, en avril dernier, la douane sénégalaise a démantelé, ce 04 juin, un vaste réseau de faux médicaments à Thiaroye.

La douane sénégalaise a de nouveau effectué une importante saisie de faux médicaments. Dans un communiqué transmis à votre portail laviesenegalaise.com, les soldats de l’économie révèlent avoir intercepté, depuis Mbour, une voiture suspecte, laquelle contenait, sans surprise, des boites de faux médicaments. « Ce sont d’abord les agents de la Brigade maritime de Mbour qui ont intercepté un véhicule suspect de type Renault Master sur la plage de Mballing le jeudi 03 juin vers 22h 30. À première vue, ledit véhicule transportait du foin. Mais le foin était en réalité un moyen de cache », explique les services des douanes dans une note.

En effet, poursuit le communiqué, une importante quantité de faux médicaments avait été dissimulée sous les sacs de foin. Il s’agit au total de 2000 boîtes de divers médicaments. Ce n’est pas tout puisque les douaniers suivront la même opération qui va aboutir à une autre saisie. « Une opération de livraison surveillée au marché de Thiaroye a été organisée par la Brigade maritime de Mbour, le vendredi 04 juin, avec l’appui des éléments de la Brigade maritime des Douanes de Rufisque et ceux de la Brigade Haute mer sous la coordination du Chef de la Subdivision maritime. C’est ainsi que les douaniers ont procédé à l’arrestation du destinataire et à la découverte d’une grosse quantité de médicaments dans une maison délabrée située aux environs du marché de Thiaroye », rapporte le communiqué.

En collaboration avec des pharmaciens agrées, la douane découvre qu’elle a mis la main, à travers cette double saisie, sur 4,5 tonnes de faux médicaments. Les boîtes de médicaments sont constituées principalement d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires, d’orexigènes, de fortifiants, d’antiparasitaires, d’anti-rhumes, d’antalgiques et d’antiallergiques d’aphrodisiaques, de sérums antitétaniques et de solutés. Le tout, pour une valeur totale de 518 317 816 francs CFA.

Cependant, pour la première saisie, il convient de préciser que le chauffeur a été mis hors d’état de nuire. Même s’il a participé au rétablissement de la vérité en révélant aux douaniers le réseau de trafic de faux médicaments qui se faisait à Thiaroye. Mieux, les cerveaux, au nombre de deux, sont également appréhendés, pendant que l’enquête se poursuit.

Toutefois, le communiqué rappelle que cette importante saisie de médicament fait suite à celle effectuée à Keur-Ayip dont la valeur dépassait un milliard et demi de francs CFA. Auparavant, la Subdivision des Douanes du Port de Dakar avait déjoué une tentative de déversement sur le territoire national de plus de 580 tonnes de déchets plastiques convoyées par un navire étranger.




      ♦  Abou Kane Dia – laviesenegalaise.com

 766 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.