Sanctions lourdes pour Krépin Diatta : matchs de suspension, amendes infligées par la CAF

La Confédération Africaine de Football (CAF) a imposé une suspension de quatre matchs, dont deux fermes, ainsi qu’une amende de 10 000 dollars (soit 6 123 743 francs CFA) à l’attaquant de l’AS Monaco.
Cette décision fait suite à la sortie médiatique véhémente du joueur de 24 ans après l’élimination du Sénégal en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) face à la Côte d’Ivoire, au cours de laquelle il avait qualifié les responsables de la CAF de « corrompus ». Le sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal, Aliou Cissé, se verra ainsi privé des services de Krépin Diatta lors des prochaines rencontres des Lions.
Selon les informations de L’Observateur publiées ce mercredi, la CAF avait ouvert une enquête suite à cet incident. La commission de discipline de l’instance continentale aurait procédé à l’audition du joueur par vidéo-conférence, au cours de laquelle Diatta n’a pas été en mesure de fournir des preuves étayant ses accusations, rapporte la même source.
En conséquence, la CAF a pris des mesures sévères. Krépin Diatta sera absent lors des deux prochains matchs du Sénégal, et il devra observer une conduite exemplaire lors des deux suivants, et ce, pour une période d’un an. L’Observateur indique également que la Fédération sénégalaise de football (FSF) est également soumise à des sanctions financières en raison du comportement de l’un de ses meilleurs joueurs en CAN. En effet, l’instance faîtière du football sénégalais a écopé d’une amende équivalente à celle infligée au joueur, soit près de 6 millions de francs CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.