Risques de crues : Macky Sall appelle à la protection préventive des localités situées le long du Fleuve Sénégal

“Mieux vaut prévenir que guérir”, dit l’adage. Le Président de la République, Macky Sall l’a compris. Il a invité mercredi le Ministre de l’Intérieur, en relation avec le Ministre de l’Eau et le Haut-Commissariat de l’OMVS, de veiller, face aux risques de crues, à la protection préventive des localités situées le long du Fleuve Sénégal et de ses affluents.
Avec les fortes pluies tombées sur l’ensemble du territoire, aucune localité n’est épargnée. A Dakar, notamment en banlieue, les populations se plaignent des inondations. Au même moment, les localités situées le long du Fleuve Sénégal et de ses affluents sont gagnées par la psychose de la montée des eaux. Car, au niveau de Matam, les eaux continuent d’avancer. Le plan d’eau était à la côte de 7m, 89 le 08 Sept 2020 avec une tendance de montée qui s’est située à 3 cm. Deux jours après le niveau du fleuve Sénégal a atteint la cote de 8,08 mètres au niveau du poste de Matam, dépassant ainsi sa côte d’alerte qui est de 8 mètres.
Suffisant alors pour comprendre l’appel de Macky Sall.
Macky Sall a auparavant rappelé au Conseil, l’impératif d’accélérer, dans le contexte du Plan ORSEC, le déploiement de tous les moyens logistiques de pompage des eaux et de secours, ainsi que l’assistance humanitaire aux populations sinistrées. Il a insisté sur l’urgence d’accorder une priorité notable aux localités de Sokone, Kaolack, Ziguinchor, Joal, Palmarin, Thiès, Saint-Louis et Keur-Massar pour la région de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.