Riposte Covid-19 : La députée Marieme Soda Ndiaye plaide pour l’érection d’une infirmerie à la gare des Baux Maraîchers

La députée Marième Soda Ndiaye par ailleurs coordonnatrice du pôle sensibilisation et organisation du Réseau des Volontaires Communautaires en Appui au Personnel de Santé (REVOCAP), a plaidé, samedi à Pikine, pour l’érection d’une infirmerie à la gare des baux maraîchers.

Elle a fait cette plaidoirie, lors d’une cérémonie de sensibilisation, de distribution de masques et de kits sanitaires dans le cadre de la riposte contre le Coronavirus, a constaté laviesenegalaise.com.

La gare des baux maraîchers de Pikine accueille tous les jours 15 000 passagers et plus de 8 000 chauffeurs y travaillent, mais la gare ne dispose d’aucune infrastructure sanitaire pour pouvoir donner les premiers soins en cas de besoin pour les personnes qui la fréquentent. C’est dans ce sens que la députée fait son plaidoyer et interpelle les autorités.

Elle souhaite l’installation d’une infirmerie dans cette gare. “Nous allons faire un plaidoyer à l’endroit des autorités pour qu’une infirmerie y soit installée”, a-t-elle promis.

Depuis sept ans les responsables de la gare sollicitent cette infirmerie sans succès car leur appel n’a pas eu écho auprès des autorités. Selon le directeur général de la gare Pape Cheikh Ndao, deux usagers sont décédés dans cette gare faute de premiers soins et il arrive souvent que des personnes qui fréquentent les lieux subissent un malaise et faute d’assistance, leur vie est généralement en danger.

Dans le cadre d’une riposte communautaire efficace contre la pandémie covid-19, le REVOCAP a mis en place un programme dénommé “Xeex Corona ci sama Gox”, dans le but de sensibiliser sur les mesures de protection et de prévention contre le coronavirus.

Le réseau a remis aux responsables de la gare des beaux maraîchers, un important lot de kits sanitaire composé de masques, lavoirs, savon jel entre autres. Une manière pour eux de soutenir les acteurs du transport, a soutenu la jeune  députée Mme Ndiaye.

 

 

 

  Abdoul Baba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.