Révélations de Babacar Ngom : « Chaque 15 jours, je paie 8 à 9 millions à la Gendarmerie »

Le Pdg et fondateur du groupe Sedima Babacar Ngom a fait hier, jeudi, lors de son grand oral face à la presse, une révélation non des moindres. Il dit avoir payé la Gendarmerie pour assurer la sécurité de son terrain.


Babacar Ngom révèle avoir mis la Gendarmerie sur son terrain, objet de litige avec des habitants de Ndingler, dans le département de Mbour (à une centaine de kilomètres au sud de Dakar). “Actuellement, c’est la Gendarmerie que j’ai mis là-bas car, personne ne m’a donné ni offert gratuitement le titre de propriétaire du terrain”, a-t-il dit. Avant d’ajouter que pour assurer la sécurité de son titre, il débourse des millions. Selon M. Ngom, pas plus tard qu’avant hier, il envoyé un chèque de 16 millions. « Chaque 15 jours, je paie 8 à 9 millions à la Gendarmerie », a-t-il précisé.
Ainsi, il reste d’avis qu’avec autant d’argent investi, il n’est pas prêt à lâcher du lest.

Mais, les paysans du village de Ndingler dénoncent « l’accaparement » de leurs terres par le groupe agro-alimentaire Sedima.

Sur cette affaire, le patron de l’agro-alimentaire au Sénégal estime être dans la légitimité et la légalité.

D’emblée, pour préciser sa position, il répond à une interpellation : « nous avons la légitimé et la légalité parce que nous disposons d’actes administratifs très clairs. C’est le village de Djilakh qui m’a attribué, sur délibération, ces terres. Si je dois les rétrocéder, ça sera pour le compte des habitants de Djilakh qui me l’avaient donné ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.