Révélation : Aux États-Unis, des femmes stérilisées de force dans un centre de détention des services de l’immigration

C’est une révélation d’Amnesty France ! Des femmes sont stérilisées de force dans un centre de détention des services de l’immigration au pays de Trump.

Selon l’Ong, cette pratique peut constituer un crime contre l’humanité au regard du droit international.

Répondant aux informations selon lesquelles des hystérectomies auraient été pratiquées sur des immigrantes détenues dans le centre de détention du comté d’Irwin (ICDC) en Géorgie, Denise Bell, chercheuse sur les droits des réfugiés et des migrants, a déclaré: “Les rapports d’hystérectomies pratiquées sur des femmes détenues dans le comté d’Irwin sans leur plein consentement sont profondément alarmants”. Selon le rapport, certaines femmes ne savaient pas pourquoi la procédure avait été pratiquée ou n’étaient pas pleinement informées des procédures qui seraient effectuées sur elles.

“Malheureusement, les États-Unis ont des antécédents de stérilisation forcée, y compris des femmes autochtones, des femmes noires et d’autres femmes de couleur, des femmes incarcérées et des personnes intersexes. En plus d’une violation des droits d’une personne à la santé et à la sécurité et aux droits sexuels et reproductifs, la stérilisation forcée peut constituer un crime contre l’humanité au regard du droit international”.

“Personne ne devrait être stérilisé sans son plein consentement et les personnes ne devraient pas être détenues pour avoir demandé l’asile”.

«Dans un premier temps, le Congrès et le DHS doivent tous deux enquêter d’urgence sur ces allégations. Ces allégations horribles démontrent que la pratique abusive de la détention d’immigrants aux États-Unis ne peut se poursuivre. Amnesty renouvelle ainsi sont appel à l’administration américaine pour qu’elle libère les personnes en détention pour migrants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.