Ageroute_Seneweb_1000x250px

Retard de salaires des 5 000 enseignants recrutés : Abdou Faty du SELS/A engage les enseignants à perturber le système éducatif

La situation des 5 000 enseignants recrutés par l’État du Sénégal préoccupe le secrétaire général du SELS/A. Dans tous ses états, Abdou Faty se radicalise et dénonce le retard de paiement des salaires de ces enseignants qui servent dans les zones les plus reculées du pays. Très remonté, il déclare : « Lors du 9ème monitoring du vendredi dernier, le gouvernement s’était engagé à payer à nos camarades recrutés récemment leur salaire de décembre ». Mais, l’Etat n’a pas joint l’acte à la parole.


Le syndicaliste se radicalise ainsi en s’exprimant en ces termes « à notre grande surprise, le constat est là et amer, les salaires ne sont pas payés. C’est pourquoi nous demandons à tous ces enseignants de rester chez eux jusqu’au paiement des salaires, de boycotter les cours. » Et d’ajouter : « à charge pour nos organisations dès la semaine prochaine, d’engager tous les enseignants du Sénégal vers des plans d’action de boycott des cours, de débrayages pour qu’on règle définitivement cette question ».


Pour Abdou Faty, « c’est inadmissible dans un contexte ou l’argent du contribuable est gaspillé à travers des meetings, l’argent du contribuable est jeté, l’argent du contribuable est foulé par terre et que de braves citoyens après services faits ne sont pas payés ».

Nombre de Vues | 1,694 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.