Bannière CESE-OK

Réouverture de l’école Yavuz Selim : Serigne Mbaye Thiam pose ses conditions, l’administration provisoire de l’école gérée par l’État

Pour trouver une solution au blocage que connait l’administration des écoles Yavuz Selim, Serigne Mbaye Thiam et les parents d’élèves se sont rencontrés aujourd’hui au Ministère de l’éducation nationale. Des ébauches de solution ont été trouvées et devraient trouver l’assentiment de tous pour une reprise des cours dans les écoles Yavuz Selim.les écoles Yavuz Selim

Les élèves et leurs parents de l’école Yavuz Salim n’ont pas perdu de temps pour engager des pourparlers avec le ministre de l’Education nationale pour un dégel. Pour ce faire, ils ont rencontré cet après midi Serigne Mbaye Thiam. Une rencontre au sortir de laquelle des pistes de solutions ont été esquissées. Il est ainsi proposé la mise à l’écart des associations Beskent Ergetim et Maarif de la gestion des écoles Yavuz Sélim.

En outre, une solution serait que le ministère de l’Éducation assure l’administration provisoire des établissements Yavuz Selim. Ladite trouvaille, à en croire le ministre de l’Education, doit conduire à une solution définitive qui assure le modèle pédagogique, la qualité de l’enseignement.

Serigne Mbaye Thiam de souligner que toutes les parties prenantes seront consultées pour la mise en oeuvre de cette solution. Dans cette optique, le ministre annonce une rencontre avec le corps enseignant sénégalais ce mardi à 10 heures. “Pour écouter leurs préoccupations et échanger avec eux sur les solutions”, explique le ministre de l’Education nationale qui compte en faire de même avec l’administration sénégalaise de l’école. “Toutes ces rencontres rentrent dans le cadre des concertations et des consultations en vue de trouver une solution”, prétexte Serigne Mbaye Thiam. Ce n’est qu’à l’issue de ces concertations, renseigne le ministre de l’Education nationale, que les premiers jalons de la mise en oeuvre seront posés.

À la question de savoir à quand la reprise des cours, Serigne Mbaye Thiam de répondre : “si on met en oeuvre la solution de l’administration provisoire, on peut reprendre les cours dans un délai très court qui peut aller sur une semaine”. Les journalistes n’ont pu s’entretenir avec le porte parole des parents d’élèves pour la simple raison qu’il s’est éclipsé après la rencontre avec le ministre.

 30 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.