Rencontre avec les Daaras : Macky Sall annonce le Prix du Président de la République pour le Récital du Saint Coran

Le Président Macky Sall a rencontré, ce lundi 28 novembre 2022, la communauté des Daaras au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio.Rencontre de Macky Sall avec les Daaras

Lors de cette rencontre qualifiée d’historique, Macky Sall a annoncé l’institution d’un Prix du Président de la République pour le Récital du Saint Coran à partir de 2023.
Le président a commencé par rappeler le rôle crucial des Daaras au Sénégal. «Le daara est une école de la vie. Il professe la parole d’Allah, inculque l’humilité et l’humanité, cultive l’altruisme et la fraternité humaine», a-t-il déclaré avant d’ajouter que le 28 novembre est désormais la journée des Daaras.

Le Chef de l’Etat a réitéré toute l’importance qu’il accorde à l’inclusion et à la justice sociales, pour que toutes les forces vives de la nation participent au processus de développement national et en bénéficient, conformément à sa vision du Sénégal de tous, et du Sénégal pour tous.

Par ailleurs, il a salué et remercié les Khalifes généraux, ainsi que les Serigne et les Ndeyu Daara qui continuent de perpétuer l’enseignement des valeurs authentiques de l’Islam, religion du juste milieu, selon les propos du Prophète Mohamed Paix et Salut sur Lui.Macky Sall loue le daara, une école de la vie qui professe la parole d'AllahLe Chef de l’Etat n’a pas manqué de rappeler les performances des jeunes filles et des garçons dans les compétitions internationales de récital du Coran. «Les performances de nos jeunes filles et garçons dans les compétitions internationales de la Oummah islamique, doivent davantage nous motiver dans notre engagement au service de nos Daaras». Il s’est plu de citer, en exemple, les consécrations de Ndombor Sène en 2016 en Malaisie, Mouhamed Moudjtaba Diallo et Sokhna Mame Diarra Ngom en 2017 en Malaisie, Sokhna Maïmouna Lo en 2018 à Dubaï, Mouhamed Mahi Touré en 2021 au Maroc. Et récemment, Sokhna Ndatté Cissé, lauréate du Premier Prix du récital du Saint Coran en octobre dernier à Dubaï.
Dans le même sillage, pour créer une émulation sur le plan national et aider à une préparation optimale de nos candidates et candidats, le gardien de la Constitution a, dans la foulée, annoncé l’institution du Prix du président de la République pour le récital du Saint Coran, à partir de l’année 2023.


Pape Faye – laviesenegalaise.com

Nombre de Vues | 2,153 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.