Relance – Des questions sur la vente des 7 appartements de l’immeuble «Eden Roc»

Dans une enquête sur la reddition des comptes, le journal Bès bi sous la plume de notre confrère Babacar Guèye Diop, relance le débat sur le flou qui entoure la vente en 2020 des 7 appartements de l’immeuble «Eden Roc».

«En juillet 2020, l’État lançait la vente des 7 appartements de l’immeuble «Eden roc» attribué à Bibo Bourgi, complice de Karim Wade dans le procès à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Vendus à 650 millions pour chaque appartement, l’immeuble situé sur la corniche Ouest a rapporté plus de 4 milliards à l’État du Sénégal. Si des cadres de la Direction générale des impôts et domaine ignorent même l’existence de la transaction, Bés bi a appris de sources du ministère des Finances que l’Agent judiciaire de l’État a finalisé l’opération sans que l’on ne sache si c’était sous Antoine Diome ou Moussa Bocar Thiam. Ce dernier saisi n’a pas donné suite à nos interpellations de même que Mame Boye Diao, directeur des domaines et qui avait lancé la vente. Pourquoi l’État n’a pas communiqué sur la finalisation de l’opération ? À quoi l’argent a-t-il servi ? À-t-il été versé dans les comptes du Trésor ? C’est une marée d’interrogations. L’avocat de Bibo Bourgi, lui confirme. «Je suis au courant depuis longtemps que les appartements ont été vendus. Je disais que l’État vendait à ses risques et périls parce que mon client n’a encore rien lâché. Quand, demain on va demander de rembourser la contre-valeur, l’État peut faire face. Bibo n’a pas laissé tomber parce qu’il est en France pour se soigner. Il est plus préoccupé par son état de santé», a dit Me Baboucar Cissé, avocat de Bibo Bourgi.»

Nombre de Vues | 1,088 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.