Ageroute_Seneweb_1000x250px

Ces raisons qui expliquent le faible taux de participation des militaires

Le vote des militaires et paramilitaires a enregistré un faible taux de participation, ce week-end. Des membres de cette corporation en donnent quelques raisons. ‘’La plupart des militaires sont ou se préparent à des missions à l’extérieur’’, renseigne un homme de tenue renseigne Enquête. ‘’Dans l’ensemble, les missions à l’extérieur concernent un nombre assez important, du côté de l’armée et de la police. Ce qui fait que beaucoup d’entre ces gens n’ont pas pu s’acquitter de ce devoir citoyen que constitue le vote’’, souligne l’interlocuteur du journal.

Mais, à côté des missions, il y aussi un certain désintérêt pour ce scrutin. ‘’Beaucoup de  militaires, de policiers, de sapeurs-pompiers ou de gendarmes ne sont pas trop intéressés par le vote qui n’a pas, selon eux, d’importance’’, poursuit le militaire, selon qui, beaucoup de ses collègues ne peuvent pas se libérer pour aller voter. ‘’Pour les besoins du service, certains n’ont pas trop de temps, même pour aller voter’’, déclare-t-il. ‘’Entre aller voter et gérer la sécurité, on choisit la sécurité des gens’’, renchérit un policier contacté par EnQuête.

Toutefois, selon nos interlocuteurs, il y a un troisième facteur qui explique le faible taux de participation des militaires à ce scrutin. C’est le manque d’information par rapport au référendum. ‘’Beaucoup d’entre nous, les militaires, ne sont pas trop édifiés sur le contenu même de cette réforme. On entend souvent les politiciens épiloguer sur la question, mais nous n’y comprenons pas grand-chose’’, confie un autre homme de tenue.

Nombre de Vues | 560 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.