Processus de basculement vers la TNT : La ville de Mbacké donnera le signal ce 02 mars

- Publicité -

La ville de Mbacké, dans la région de Diourbel va accueillir ce 02 mars, la cérémonie de lancement du basculement de l’analogique au Numérique avec la télévision numérique terrestre (tnt). En prélude à cet événement, une conférence de presse sur la finalisation du processus, s’est tenue vendredi à Dakar avec les différents acteurs intervenants dans ce projet.

Selon Ousseynou Dieng, directeur de la Communication, la rencontre avec les journalistes en prélude du lancement prévu lundi prochain est un acte vers « la matérialisation des instructions du président de la République, Macky Sall, sur la nécessité et l’urgence de basculer avant juin 2020 vers numérique ».

Dans la perspective d’un basculement progressif, la région de Diourbel a été identifiée comme présentant l’un des sites les plus favorable à un passage au “tout numérique”. Revenant sur le choix de Mbacké, il avance la position géographique mais aussi le poids démographique. « Nous espérons qu’à partir de Mbacké, nous allons rayonner à travers le pays », avant d’assurer que « cette cérémonie marquera le début d’opérationnalisation du basculement de l’analogique au numérique ». Il a insisté sur les possibilités qu’offre le numérique. « Les 17 chaînes nationales seront accessibles à travers le pays », a promis le Directeur de la Communication au Ministère de la Culture et de la Communication, M. Ousseynou Dieng.

Sidy Oumar Diagne, Président Directeur Général de la société Excaf télécom, partenaire de l’Etat du Sénégal dans ce grand projet annonce que “la journée du lundi marquera un grand pas vers la télévision numérique terrestre”. A l’en croire, “les populations vont disposer d’une qualité d’image et de son indiscutables”. Et d’ajouter : « les inégalités entre Dakar et les Régions n’existeront plus ». Il informe que le basculement vers la TNT concerne 1,5 million de foyers au Sénégal. D’ailleurs, d’après M. Diagne, depuis le lancement de la Tnt, quelques 450 000 foyers disposent de décodeurs, ce qui fait que 60% du stock est atteint et 350 000 autres sont sur le marché.

“Le basculement intégral vers le “tout numérique” est aujourd’hui une évidence au vu des engagements qui ont été pris par le Sénégal”, a pour sa part soutenu Amadou Diop Directeur Général de la Société de Télédiffusion du Sénégal (TDS-SA). Pour lui, le basculement va permettre aux chaînes de télévision d’accroître leurs revenus mais aussi de libérer des fréquences.

Abdoul BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.