Présidentielle sénégalaise – Une Association Islamique appelle les acteurs politiques à œuvrer pour un scrutin apaisé

L’Association Islamique pour servir le Soufisme (AIS) a appelé ce jeudi, les différents acteurs politiques à oeuvre pour une élection Présidentielle apaisée. En conférence de presse, les responsables de la dite association qui regroupe toutes les confréries du Sénégal a exhorté les 5 candidats, les électeurs, la CENA, les chefs religieux à jouer leur partition dans la conservation de la paix avant, pendant et après le scrutin.

Selon le président de l’AIS, cinq acteurs sont interpellés pour une élection sans violences. Au delà des protagonistes qui sont au nombre de cinq,  d’autres entités à savoir les électeurs, la commission nationale électorale autonome (CENA), les médias et les chefs religieux sont également interpellés et doivent jouer leur partition pour un bon déroulement de la Présidentielle, dans le clame, la sérénité, et la paix sociale.

Pour Serigne Mame Cheikh Mbacké, les 5 candidats doivent respecter les valeurs de démocratie, de tolérance et de paix. Les électeurs pour leur part sont invités à s’armer des valeurs patriotiques et à ne pas verser dans la violence. De même que la CENA, elle doit faire preuve d’impartialité et les chefs religieux de leur côté, doivent prier pour la paix au Sénégal.

La conférence de presse s’est tenue en marge des préparatifs de la deuxième édition du colloque annuel de l’AIS prévu le 21 février au CICES sous le thème “citoyenneté et coexistence pacifique”.

Ce colloque sera mis à profit par l’AIS pour honorer des imams, des chefs religieux, des maîtres coraniques et des hommes d’affaires pour service rendu à l’islam mais aussi des hommages seront rendus à Sidy Lamine Niasse, défunt PDG du groupe Walfadjri et Mouhamed Bachir Kounta qui nous ont quittés récemment.

Abdoul BABA – laviesenegalaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.